Commentaires : Hadopi / VLC : publication de l'avis dans les jours à venir

linux
hadopi
vlc
bluray
drm
Tags: #<Tag:0x00007f9218a7ff38> #<Tag:0x00007f9218a7fdf8> #<Tag:0x00007f9218a7fcb8> #<Tag:0x00007f9218a7fb78> #<Tag:0x00007f9218a7fa38>

#1
C'est par un message publié sur Twitter que la Haute Autorité pour la diffusion des ?uvres et la protection des droits sur Internet a annoncé la nouvelle. Le collège de la Hadopi a finalement adopté un avis suite à la saisine de VideoLAN, qui souhaite savoir comment contourner légalement les mesures de protection au sein des disques Blu-ray afin de pouvoir les lire avec le logiciel VLC sous Linux.


	Le collège #hadopi a adopté l'avis en réponse à la demande #VLC publication dans les jours à venir
? SG_Hadopi (@SG_Hadopi) 3 avril 2013


Le secrétaire général de l'autorité administrative, Eric Walter, a toutefois précisé indiqué qu'il faudra encore patienter quelques jours avant la publication. Avant cela, la Hadopi avait ouvert une consultation publique pour déterminer si les clés de décodage des contenus doivent être considérés comme des "informations essentielles" à l'interopérabilité.

Dans le cadre de la mission de régulation des verrous numériques (DRM) confiée à la Hadopi, l'article L331-32 du code de la propriété intellectuelle peut forcer leurs concepteurs à communiquer les "informations essentielles" à l'interopérabilité.

Celui-ci indique que ces "informations essentielles" sont "la documentation technique et les interfaces de programmation nécessaires pour permettre à un dispositif technique d'accéder (...) à une oeuvre ou à un objet protégé par une mesure technique".

Lire la suite


#2

popcorn


#3

Le temps que ces gens se décident est inférieur à celui qu'il m'a fallu pour acquérir, disons, de manière alternative, l'entière discographie d'un groupe dont je ne parvenais pas à lire l'un des albums pourtant légalement acheté. Namého, c'est plus facile à trouver comme ça d'une part, et puis, quand on se paie ma tête en m'interdisant de lire des choses sur le support de mon choix, je deviens mesquin d'autre part.

Très bon groupe, Manowar, soit dit en passant. Je les rémunérerais bien à la hauteur de leur talent, ne seraient-ce quelques intermédiaires qui leur font perdre de l'argent. Beaucoup d'argent, par des décisions foireuses qui rendent peu aisé d'écouter ce qu'ils font.


#4

C'est simple, soit le contournement est autorisé et tout va bien dans le meilleur des mondes

soit c'est interdit, et plein de fork de VLC vont fleurir avec le contournement et sera propagé

Bref, quelque soit la réponse, si la solution pour contourner le DRM est trouvé, cela va se propager ^^


#5

La Hadopi va botter en touche. On prend les paris?


#6

Et même si la Hadopi dit oui, VLC va se rapprocher de Sony pour avoir les clés de décodage, et là…

Oui c’est ça, parle à ma main.

Et il n’y aura plus qu’à casser l’AACS, ou oublier ces galettes de plastique inutiles.


#7

Je dirais même la Hadopi va botter en touche et se ridiculiser une fois de plus.


#8

vue que les protection du bluray son déjà casser depuis un bail


#9

Mon pari :

Hadopi dira que l’algorithme de décryptage peut être implémenté dans VLC et fait partie des contournements techniques tolérés, mais que la clé de déchiffrement est une donnée dont la confidentialité et la propriété reste acquise aux industriels…

Ca serait comme demander à VLC de réaliser un algo de décryptage générique sans clé, ce qui est contre la réalité de la technique.

Si tel est le cas, l’expression de la loi par cette “jurisprudence” d’une autorité compétente, serait une négation de la réalité technique et pourrait contribuer à augmenter les tensions sociales entre les tenants d’un pouvoir (économique, juridique) et les aspirations des citoyens à la liberté des usages.

Si l’autorisation est donnée y compris sur la clé, je serai surpris. L’histoire était identique pour le DVD, mais pour moi la pression de la propriété intellectuelle et industrielle s’est considérablement renforcée et jusqu’ici on a vu aucune décision des acteurs publics aller dans le sens des nouveaux usages du numérique.


#10

je suis franchement curieux de connaître l’avis final… même si je ne me fais guère d’illusion…


#11

Bon, même si ont se doute de la finalité de cette mascarade hadopièsque, ont pourra quand même se fendre la gueule avec un cornet de popcorn.
Demain je part en acheter. Avec cette série ubuesque qui n’en fini plus, j’ai épuisé mon stock. ^^


#12

L'Hadopi va pouvoir donner la preuve ultime de son inutilité absolue... ou pas.
Les paris sont ouverts !


#13

m'enfin c'est quand même dingue qu'on puisse pas lire des dvd comme on veut bordel !


#14

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.