Commentaires : Hadopi / VLC : pas encore d'avis, mais une consultation publique

chiffrement
hadopi
vlc
bluray
drm
Tags: #<Tag:0x00007f920a39ae38> #<Tag:0x00007f920a39aca8> #<Tag:0x00007f920a39ab68> #<Tag:0x00007f920a39a9b0> #<Tag:0x00007f920a39a7a8>

#1


Comme nous l'annoncions mardi soir, la Hadopi a décidé de ne pas rendre immédiatement son avis suite à la saisine de VideoLAN, qui lui a demandé de dire comment contourner les mesures de protection des Blu-Ray pour permettre la lecture des Blu-Ray sous Linux avec le logiciel VLC, dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle censées garantir le droit à l'interopérabilité.

"Le Collège de la Haute Autorité qui s'est réuni le 30 janvier 2013 a décidé d'ouvrir une consultation publique en vue de sa prochaine réunion sur le sujet", indique la Hadopi, qui publie le document de la consultation (.pdf) ouverte jusqu'au 26 février.

L'Hadopi explique que "la question générale est de savoir si " la documentation technique et les interfaces de programmations " visés à l'article L. 331-32 du code de la propriété intellectuelle intègrent les clefs de déchiffrement d'un contenu protégé et plus généralement les secrets nécessaires".

Dans le cadre de la mission de régulation des DRM confiée à la Hadopi, cet article L331-32 du code de la propriété intellectuelle dispose que la Haute Autorité peut exiger des concepteurs de DRM qu'ils communiquent les "informations essentielles" à l'interopérabilité. Il précise que ces informations essentielles sont "la documentation technique et les interfaces de programmation nécessaires pour permettre à un dispositif technique d'accéder (...) à une oeuvre ou à un objet protégé par une mesure technique".

En principe, c'était au collège de la Hadopi de trancher, pour dire si les clés de chiffrement des contenus font ou non partie de ces "informations essentielles" exigibles. Mais plutôt que de trancher seul, il a décidé de renvoyer la patate chaude à la consultation publique. 

Mardi soir, le secrétaire général de la Hadopi, Eric Walter, nous indiquait que l'avis définitif pourrait être publié après une deuxième lecture par le collège de la Haute Autorité, au moins de mars. Mais rien n'est encore certain sur ce calendrier.

Lire la suite


#2

Quelle bande de branleurs.
6 mois pour rendre un avis et au bout de six mois voici le verdict: rendu par cette HAUTE AUTORITÉ : "on ne sais pas.

Et bien quand quand on ne sait pas on ferme sa gueule comme disais l’autre. Bordel quand je pense aux salaires que ces imposteurs empochent tout les mois j’ai des remontées gastriques.


#3

Bah, vous déconnez ou bien? Toute cette clique est grassement payée pour prendre des décisions. Alors si en plus elle doit réellement en prendre où va-t-on? Non, c'est mieux ainsi : qu'elle encaisse le pognon et fasse prendre les décisions par d'autres, c'est plus sûr. Manquerait plus qu'elle doive assumer ses responsabilités. Pfff... Nimporte nawak...!!!


#4

Non mais quelle bande de connards.

Je résume la question :

“Si vous achetez un DVD ou un blueray, est il légitime de pouvoir le lire avec votre matériel (matériel de votre choix) ou dois t’on pour autoriser la lecture imposer une taxe supplémentaire et l’usage d’un matériel spécifique ?”

Comment peut se poser ce genre de question et se regarder dans la glace !?

Je vais vous simplifier la vie bande d’abruti, on s’en branle de vos supports protégés, les films ça fait longtemps qu’on les télécharge. TAS DE CONS !


#5

Payé 4000e par mois pour pas pouvoir répondre sur un truc SIMPLE! Putin pourquoi vous acceptez pas MAINTENANT à VLC de pouvoir lire les bluray?
http://torrentnews.net/2013/02/05/en-2013-chez-hadopi-le-salaire-moyen-sera-de-4900-e-par-mois-arretons-de-nous-indigner-revoltons-nous/


#6

On va me dire que je suis naïf, (et c’est peut-être bien le cas), mais j’ai surtout l’impression qu’ils ont besoin de soutien/arguments supplémentaires pour justifier une décision dans le sens de VLC.

Même d’un point de vue stratégique pour eux, il leur est nécessaire d’acquérir une “légitimité” sur le domaine des DRMs, et un signal fort comme celui d’une décision en faveur de VLC la leur apporterait. Maintenant, si les arguments fournis par VLC ne leur suffisent pas pour justifier une telle décision, cet “appel à un ami” est peut-être une perche tendue.

Après, les soutenir sur ce coup là pour obtenir une victoire VLC, en considérant qu’une Autorité Indépendante (comme elle continue de le prouver) est mieux sur le sujet qu’un truc rebelotté dont on ne sait rien, mais qui arrivera forcément… A chacun de faire son choix.

Simplement, les DRMs, c’est une grosse cochonnerie de merde, je suis le premier à le dire. A ce titre, il ne faut pas que les industriels en fassent ce qu’ils veulent. Et a moins de les interdire totalement, mais là faut travailler les US (entre autre) au corps, une autorité en faisant la régulation me semble pas une mauvaise idée.

Maintenant, je suis un grand naïf, peut-être…


#7

Personnellement, faisant parti des gens qui n'ont pas de compte facemachin, j'attends toujours un site web "normal". J'aimerai aussi comprendre pourquoi il serait nécéssaire de se loguer pour accéder à cette page la. J'ajoute qu'obliger des gens qui se préparent à agir ou à manifester à s’identifier au préalable sur un site qui conserve évidement toutes les traces, c'est franchement moyen.


#8

Ben ce qui est dommage, c’est que lire un BR sous Linux, c’est possible mais ce serait mieux sans devoir bidouiller ! C’est encore une fois la communauté Linux qui est la victime des lobbies pour une histoire de protection dont le consommateur se passerait bien et qui n’est, au final, pas efficace pour l’objectif fixé… comme toute protection logicielle qui coute un bras en développement et qui est cracké en peu de temps et de manière bénévole. Ce sont toujours les consommateurs honnêtes qui sont blousés, pas ceux qui fraudent.


#9

Le premier pas vers une révolte pacifiste serait un boycot pur et dur ! :biggrinthumb:


#10

quand on sait que pas un seul blu-ray n'échappe au piratage, je ne comprends pas qu'il y ait encore débat sur ce genre de détail.
quelle est la démarche des éditeurs? favoriser la vente de blu-ray ou favoriser le piratage?


#11

"DRM des Blu-Ray .... pour savoir s'il faudrait considérer les clés de décodage des contenus comme des "informations essentielles" à l'interopérabilité."

WTF ?

Ce sont précisément les DRM LES FREINS à l'interopérabilité !
Alors, les clés de décodage ne sont qu'une conséquence... nécessaire par la force des choses. Ils se branlent la nouille, là ? Ils prennent les gens pour des cons ? ! ?
Un gamin de CE2 comprend cela si on lui pose la question posément.

Combien ils palpent par mois, ces branleurs pour pondre ça ?


#12

[center][/center]


#13

Il ne faut rien attendre de leurs part il vaut mieux continuer à télécharger des mkv pour ceux qui ont PC puissant dans mon les cas de mon vieux PC je me contenterais du format Divx.


#14

Le problème c'est que la consultation suppose qu'il exite encore un secret. Et que ce secret serait peut être une doc technique à communiquer pour être interopérable.

Le demande de VLC c'est : vu que la loi prévoit l'interopérabilité devons nous encore jouer les dupes avec les clés AACS connues de tous et rendre notre soft simple pour tout le monde sans avoir à racker des royalties. Les autres softs payent pour ne pas divulguer ce secret en fait.

Le coeur de ce dispositif c'est les clés. Pas de clés : pipotage. L'interopérabilité ne peut avoir lieu et la loi ne sert à rien.

On l'a bien vu avec les Labs : rien ne ressortira de cette consultation. Les lobbys agissent de toute façon en sous-main. On sent très bien que qqn a expliqué à l'HADOPI qu'ils n'auront jamais les clés.

Qu'on se rassure, vous pouvez dès à présent lire vos BD avec VLC sur tous vos OS vaforis.


#15

Chez une amie, j'ai le droit à "aacs host certificate revoked" (Ubuntu/VLC)... Vivement que cette histoire de DRM pourris arrête !


#16

Si je sors la même à mon patron, au bout de 6 mois sur un dossier et que je lui dit: “je sais pas”, c’est sûr, je suis viré sur le champ…
Bandes d’incapables…


#17

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.