Commentaires : Hadopi : vers une amende systématique de 140 euros ?

industriemusicale
hadopi
sacem
snep
pierrelescure
dadvsi
upfi
Tags: #<Tag:0x00007f920c40aec0> #<Tag:0x00007f920c40abf0> #<Tag:0x00007f920c40a6a0> #<Tag:0x00007f920c40a3d0> #<Tag:0x00007f920c40a0b0> #<Tag:0x00007f920c409d90> #<Tag:0x00007f920c409a70>

#61

Ils veulent couler le PS ou quoi ?


#62

Mouais, j'ai du mal à voir le truc, là. Je récapitule :

1 - on ne pouvait pas condamner la contrefaçon direct sur internet, car c'est difficile à prouver que quelqu'un en particulier a fait le téléchargement

2 - du coup, on dit "bon, on va punir la négligence caractérisée de défaut de sécurisation". En gros, si un mec dit "non c'est pas moi", tu lui dis "OK, mais blindez votre bordel pour pas que ca se reproduise".

3 - si ca se reproduit, il a négligence et celle-ci est "caractérisée" puisque ca s'est reproduit.

Tout ca est très simple et arrange pas mal Hadopi et les majors, car on a pas besoin de prouver un délit, il suffit qu'un téléchargement/upload ait été fait de manière répétée sur une ligne pour que la matérialité de l'infraction soit prouvée.

Maintenant, si on veut mettre des amendes, il faut quand même avoir les avertissements avants, sinon il n'y a plus négligence caractérisée et donc pas d'infraction constituée. Sinon, il y a deux alternatives :

  • Remplacer la peine de prison de 3 ans + 300 000 euros d'amende du délit de contrefaçon par une amende de 140€ : j'ai des doutes ! Et ils ne peuvent pas le faire pour juste les délits commis sur internet, cf jurisprudence du conseil constitutionnel avec DADVSI.
    • Mettre une amende pour le simple fait d'avoir mis à disposition une fois : on revient au débat précédent, à savoir les nombreuses injustices possibles en cas de hack du wifi, injection d'IP, etc ... qui sont justement ce qui avait poussé la loi HADOPI vers l'idée de "négligence caractérisée". Bref, on tourne en rond ...


#63

Lui, non, ses parents, oui.


#64

Je ne vois pourquoi ses parents se prendraient la tête à capturer du streaming avec des softs.
Mais bon, si ça les amuse...


#65

Sinon, il fait beau chez toi? Ici en Roumanie il caille je ne te dis pas.


#66

Bref, on tourne en rond …

et en marchant sur la tête!

Remarque, quand tu penses à la palanquée de débiles corrompus et collusoires (les 2 oui monsieur) qui prétendent “gouverner” ou dicter leurs “intérêts” à des représentants qui ne représentent plus grand chose, moi je trouve ça logique personnellement.

Sauf que ça coute cher ces débiles. Et que ça pourrit un peu l’ambiance générale dans la contrée, du genre “ah ok faut être pute et menteur pour être chef, ok, je m’y mets, soyons cyniques et nique la police au passage”.
Oui, ça pourrit l’ambiance générale quand la tête est pourrie et que ça se voit et se sent à pleines narines, c’est bien connu :confused:


#67

Pensée pour Aaron Swartz


#68

Cool, mais ça m’explique pas cez que tu as écrit au dessus…


#69

Ont ils reéllement besoin de ca ? ^^


#70

Si tout le monde n’était pas aussi passif ça ne se passerait pas comme ça. Les gens se laissent marcher sur les pieds sans JAMAIS réagir, pourquoi voulez-vous qu’ils arrêtent de jouer les dictateurs?
Sans violence, point de salut.


#71

ben oui, vu "qu'on pirate comme des porcs " hein !!!

en fait c'est comme si t'allais au leclerc,carrefour & cie et que tu partais sans payer..........

est-ce qu'un jour y'en a qui vont avoir la lumiere a tous les etages sur ce sujet ou pas ? c'est desesperant....

sinon bien vu, l'amende,tel l'infraction routiere, c'est dissuasif,ca marche bien (a part chez les masos

je crois qu'on y arrive finalement :)


#72

Figures toi qu’il existe encore des gens, dont je fais parti, qui reste fidèle au peer to peer.
Pourquoi ? Parce que le P2P c’est le partage non marchand. De plus c’est faire du VRAI Internet et pas du minitel 2.0
Hadopi ou pas, pas question d’abandonner mon client torrent.
Par contre l’utilisation d’un VPN devient du coup indispensable si on ne veux pas avoir d’ennuis
Mais je préfère payer 5 euros par mois et continuer à utiliser une technologie qui dans un monde normal ne devrait pas être criminalisé, puisque il s’agit juste de partage sans aucun but commercial (comme au bon vieux temps ou on s’échangeait des K7 audio dans la cours de l’école), plutôt que passer par des sites à la Megaupload qui se font un max de thunes sur le dos des artistes.


#73

Je suis cool Darcia :) Là... (ton picto me fait marrer en plus)

Il y en a qui ont compris, voir plus bas.

3 bugs / ou opportunités si ce larbin de Lescure et ses pathétiques commanditaires la Fanée et le VideAbsoluPrésident y compris osent ce genre de loi/décret et qu'en plus elle (si loi) passe le vote de ces parlementaires hors du commun que nous admirons tous pour leurs capacités et leur dévouement.

  1. Tu injectes l'IP de quelqu'un que tu as envie d'emmerder.

  2. Tu injectes et lances des downloads avec tout plein d'IP au hasard, donc les IP de n'importe qui, et n'importe quoi y compris une imprimante ou un frigo connecté, des IP non allouées aussi.

  3. Tu injectes les IP de tous plein d' "officiels" et ayants droits, enfants et bébés y compris, et tu le fais savoir sur le net du genre ooooh cette IP qui est à X ou à la société de protection de Y elle m'a permis de downloader le dernier Enrico Macias regardez copie d'écran.

-> plus clair comme ça?

Et comme je suis un mec bien et pas un anar ou un djihadiste, je me réfère à la partie première et fondatrice du bloc de constitutionnalité, avec doigt d'honneur à qui de droit car ils s'assoient dessus :

Article 2 DDHC :
Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Comme on retrouve ça dans la DUDH, et que ça fait partie aussi du bloc aussi, ma fois...

Nota : ceci met le doigt sur la question de la "propriété" tu auras remarqué je pense. Là, il va y avoir du boulot.
Mais après et sans les minables professionnalisés. Entre gens neufs quoi.


#74

:(
! Oui, sale histoire


#75

Sans justice point de salut.


#76

La première fois que je me suis fait permanent banned de Numerama, c'était pour avoir tenu ce genre de propos (ça doit bien faire 5 ans, quand ils avaitent un vrai forum, open source, qui marchait bien, même pas propriétaire ).

A l'époque, dès qu'une loi liberticide sortait, tous les noobs du forum déboulaient en balançant du : OSEF, les pirates ont toujours une longueur d'avance, on a les réseaux anonymes, blablablabla....

J'ai essayé alors d'exposer les bases de la réflexion marxiste ; nous vivons dans un monde Capitaliste dans lequel la bourgeoisie est extrêmement puissante. J'essayais d'expliquer humblement que le but d'une Hadopi n'était pas de punir les pirates mais de faire peur aux NewBee, de les envoyers vers d'autres solutions 'pirates' facile à utiliser : La veille technologie du FTP et des sites de streaming et de DDL. Le piège était évident : tuer le P2P, habituer les gens à des solutions de consomation faciles, rapides et payantes.

Mais non, Numerama était une terre de Scipty Boyz se croyant tout puissant. Ils rigolaient à gorge déployée, se moquant de la bêtise suposée des ministres et des grandes entreprises. Ces petits Script Kiddiz incapables eux même de coder quoi que ce soit ne comprenaient pas que l'intégralité du réseau (comme tous les moyens de production ) appartienent à quelques familles bourgeoises. Celles-ci ont également l'Etat, la Justice, la Police, et l'Armée à leur service. Mais bon, tant que les scriptkiddiz peuvent fapper tranquille planquer derrière des proxy ou sur réseaux cryptés : ils se sentent tout puissant.

Contre Hadopi, il fallait une mobilisation MASSIVE. Nous étions des millions d'utilisateurs du P2P en France, un site comme NUMERAMA aurait dut appuyer l'essort poilitque de ce mouvement. Or, la prise de conscience politique, ce n'est pas du blabla et de l'idéologie, c'est matérielle : cela consite à sortir dans la rue, cela passe souvent par l'action violente.

Mais bon, à l'époque, Numerama cherchait à se débarasser du spectre de Ratatium, et bannait à tour de bras tout ce qui était un peu plus à gauche que le champolion. Depuis, c'est envahie par le FN et leur crétin de militants décérébrés aussi débiles qu'incultes. Bravo les modz, vous êtes du bon bobo socialo crétinisé, vous l'avez votre gauche ramollo : assumez.


#77

Cela risque de mettre une pression énorme sur le gouvernement à réformer le droit d'auteur comme l'époque des radio libres, car cela touchera monsieur tout le monde et pas seulement les geeks.


#78

Oh que oui June c’est important le P2P.

Non seulement c’est le partage non marchand, mais c’est le seul modèle général qui va pouvoir redéfinir les règles du jeu (général, donc concernant économie, éducation politique aussi).

Un internaute qui a le sens des responsabilités et l’envie de changement (un vrai) pour améliorer internet et le monde bien mal en point doit se faire un devoir de privilégier le P2P.

Il y a un gros travail “éducatif” à réaliser pour bien faire comprendre que le P2P, ce n’est pas que une histoire de téléchargement et d’échanges non marchand. Mais un modèle de société, probablement plus équilibré, et novateur.
On a besoin de NEUF, ça tout le monde le sait et le veut


#79

De mémoire, la constatation faite par TMG reposait effectivement 1) sur l'adresse IP, mais 2) également sur un "prélevement" de 10ko (ou 10kb, je sais plus) du fichier en cours de partage... Car ce n'est pas tant le fait que la ligne serve a télécharger qui est condamnable, mais surtout le fait qu'elle serve a partager (d'où la contrefaçon).
Je doute que TMG puisse ponctionner un bout du dernier Rihana sur une Epson....


#80

Quelle bande d’imbéciles … leur arrive-t-il de réfléchir ? :mdr:

Avec une license libre à 10 euros du mois c’est comme si chaque internaute payait systématiquement une amende de 120 euros chaque année. Savent-ils faire un compte ?

Il me semble que :

  1. L’Etat y gagnerait en récupérant la dotation de l’Hadopi et l’argent dépensé pour TMG. :bravo:

  2. Plus de temps perdu par des centaines de personnes qui “réfléchissent” à se mettre plein les poches. :Hein:

  3. On clôturerait définitivement tous les soit-disant problèmes posés par les ayants-droits. :bienvu:

  4. Les internautes auraient ENFIN la paix !!! :bravo: