Hadopi, une affaire qui rapporte


#1

Selon un article de TorrentFreak se basant sur le dernier rapport de la Hadopi (et reprenant un article de NextInpact), cette agence a envoyé au cours de ses 11 années d’existence un peu plus de 12 millions d’avertissements, générant 87 k€ d’amende.

En parallèle, sur la même période, son fonctionnement a couté 82 millions d’€ à l’Etat.


#2

Beau ratio :clap:


#3

A la base, la justice n’est pas la pour être rentable / gagner du pognon.

(apres HAADOPI, c’est pas vraiment de la justice ^^)


#4

A la base, la justice n’est pas la pour être rentable / gagner du pognon.

Oui, mais en l’occurrence il ne s’agit pas de “gagner du pognon” mais de maintenir une certaine proportionnalité, condition d’une bonne administration de la justice, entre le montant des préjudices et le niveau des moyens déployés pour tenter d’y mettre un terme.


#5

C’est vrai. Et c’est important de le rappeler. Et de s’en souvenir aussi.

Mais ça a au moins le mérite d’exposer (une nouvelle fois, s’il le fallait) toute l’hypocrisie de la classe politique qui a mis cette usine à gaz en place et de (re)mettre en lumière les véritables intérêts qu’ils servent.

D’un côté, les politicards nous disent que les administrations/services/entreprises publiques coûtent trop cher et qu’il faut absolument faire des économies, surtout sur des organisations aussi vitales que celles de la santé, de la justice, du transport, ou même de la culture. Et de l’autre côté, ils ne voient aucun problème à ce que l’État se fasse la milice publique des ayants-droits et à dépenser sans compter pour récupérer peanuts au final, simplement pour “faire respecter” la propriété intellectuelle de maisons de disques ou de producteurs de cinéma déjà riches à milliards.

Hadopi n’est qu’une énième démonstration de la logique absurde de la primauté du capital au détriment de l’intérêt général. Quand on voit que Macron est en train de faire les fonds de tiroir pour essayer maintenir la tête des acteurs culturels (les vrais, ceux qui la font, pas ceux qui se font du fric sur son dos) hors de l’eau, on pourrait lui rappeler qu’il y a quelques dizaines de milliards d’euros qui pourraient être transférés depuis des aberrations comme Hadopi vers les intermittents du spectacle, par exemple.


#6

Juste attention aux chiffres, il serait intéressant de voir de combien le tel illégal a baissé suite a Hadopi, les 87k€ c’est ceux qui ont continué malgré les X relances


#7

oui c’est vrai que les relances n’ont pas l’air de stopper les tel illégaux :slight_smile:


#8

Il faudrait voir les chiffres
Je pense que globalement le tel illégal a baissé (rien que l’arrivée de Netflix et autres a grandement participé a mon avis), a voir ce qui est due a Hadopi


#9

Ca surtout profiter aux VPN marketing menteurs qui ont profité de inonder de pub un peu tous les médias web (y compris numérama)


#10

Aaah bah ca, Business is business,
mais ca reste une niche qui utilise les VPN