Commentaires : Grammalecte : le correcteur open source pour Firefox se prépare à évoluer

crowdfunding
firefox
opensource
Tags: #<Tag:0x00007f3d296afa28> #<Tag:0x00007f3d296af820> #<Tag:0x00007f3d296af690>

#1

Vous vous rappelez de Grammalecte ? Nous vous en parlions l’an passé : il s’agit d’un correcteur grammatical qui prend la forme d’un module complémentaire pour Firefox. Si nous vous en reparlons, c’est parce que son concepteur cherche à boucler un financement participatif pour améliorer l’outil, tant au niveau de son intégration au navigateur web que dans son fonctionnement. Lancé sur la plateforme Ulule, le financement participatif vise à récoler la somme de 15 000 euros pour le premier palier. Et à…. Publié sur http://www.numerama.com/tech/274270-grammalecte-le-correcteur-open-source-pour-firefox-se-prepare-a-evoluer.html par Julien Lausson


#2

Est-ce que Numérama va l'utiliser pour rédiger ses articles, en plus de ses 2 bac+5 en lettres ?

Edit : la discussion sur linuxfr sur les choix du créateur de l'application est très intéressante : http://linuxfr.org/news/grammalecte-correcteur-grammatical-2


#3

Numerama, par pitié, faites une donation d'une brique. Ou de dix.


#4

Aha, en plus, certains d'entre nous ont donné (bon, pas une brique quand même :))


#8

C'est impressionnant comme ça repose beaucoup sur du "bricolage" pour que les règles ne rentre pas en conflit.
Je pensais que ce genre de logiciel reposait sur des moteurs beaucoup plus systématiques et généraux. Je me demande si c'est comme ça dans toutes les langue ou s'il existe d'autres approches de la question.

Je teste l’extension Firefox depuis que l'article sur Linuxfr a été publié.
Ce n'est pas aussi pratique que le le correcteur intégré mais c'est beaucoup plus complet.


#9

Je l’ai déjà, ma carte de fidélité !

Blague à part, je suis la philosophie d’Albert Camus, qui a dit (à peu près) que parler mal, c’est ajouter au malheur du monde.


#10

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.