Commentaires : Game of Thrones : eh ben, c'est pas trop tôt (attention : divulgâchis)

sériestv
gameofthrones
hbo
Tags: #<Tag:0x00007f3d29a3ec98> #<Tag:0x00007f3d29a3eb58> #<Tag:0x00007f3d29a3ea18>

#41

Avec cette saison la série semble s'écarter de plus en plus de l'esprit du livre. Dans les derniers commentaires il est fait référence au style "heroïc-fantasy". Pour moi GoT n'est pas vraiment de l'heroïc-fantasy. Ou, pour être plus précis, l'héroïc-fantasy n'est pas un élément primordiale. C'est un livre (ou une série) sur une guerre de pouvoir avec, en fond, quelques éléments d'héroïc-fantasy.

Bien qu'étant un grand fan d'héroïc-fantasy, je trouve que tout l'intérêt de GoT réside dans le fait que l'héroïc-fantasy n'apparaisse qu'en filigrane. A mon sens c'est une des raisons du succès de la série : cela peut toucher un plus grand nombre de personnes (en exemple proche j'ai ma mère et ma copine qui n'accrochent pas avec le côté magie que peut avoir l'héroïc-fantasy, mais qui adorent la série).

Mais cet aspect héroïc-fantasy prend de plus en plus de place dans la série. Chitzitounepenible disait qu'il n'y a pas vraiment de héros dans GoT. Pour moi c'était vrai dans les précédentes saisons mais moins dans celle-ci. L'exemple parfait étant le groupe qui est envoyé derrière le mur pour récupérer un marcheur blanc. On a : le magicien, le sauvage, le barbare, le jeune, le chef... On est en plein dans l'héroïc-fantasy au sens traditionnel.

La question après est de savoir si cela est gênant. Pour moi c'est un peu dommage de s'écarter de l'esprit (que j'ai) des livres. Après la série reste super sympa et y'a quand même un beau côté épique dans cette saison. Mais, et pour résumer, si cette saison me donne toujours envie de voir la suite, c'est aussi la saison qui m'a redonné envie de lire la suite des bouquins.


#42

Transaction en cours en effet :stuck_out_tongue: (non)


#43

Bon primo, évacuation de l'éléphant dans le salon: que l'on jette en pâture aux dragons la personne qui a inventé le mot "divulgâchis". Et pour l'avoir utilisé, Corentin, tu passeras les six prochains mois à te cailler les miches sur le Mur, même s'il n'y a plus rien à surveiller. Bon, ça, c'est fait! :slight_smile:

Pur ce qui est de la façon dont cette série s'achève, soyons philosophes: il est quasi impossible de trouver une adaptation audiovisuelle qui respecte intégralement la trame du matérieu d'origine. Soit le délire commence dès le début et on sait à quoi s'attendre, soit, petit à petit, les wagons du train déraillent. Parfois, il y a des indices: casting ne correspondant pas alors que les personnages sont décrits avec un luxe de détail dans le matériau initial, lieux qui changent, survie/mort de personnages qui virent au portnaouak... bon, c'est un peu la malédiction des séries et films.
Avec le temps, j'ai développé une philosophie particulière là-dessus. Je prendrai comme exemple la série "Dexter".
Les deux Dexter, celui de la série et celui des romans, sont fort différents. Dexter-bouquin a un rapport à la Lune, pense au pluriel quand il passe en mode "tueur" et sa frangine a des seins qui lui ont valu, dans la bouche de sa chef, le sobriquet de "Officer Boobs" (Agent Nichons). Celui de la série n'a qu'un rapport direct avec ses proies, pense au singulier et a des visions de son papa adoptif qui juge sa manière de bosser, sa frangine bien que sexy est plutôt du genre planche à pain, etc.... et surtout leurs aventures diffèrent. Alors, comment gérer?
Facile. On applique la méthode Elseworlds. Merci DC Comics.
Il y a on le sait, une oeuvre "canon". Elle est là, elle est la "vraie" histoire. Et puis il y a l'autre version, qui est un peu la version "Earth-36" de la chose. La même histoire se déroulant dans une autre dimension, en quelque sorte. Donc, nous n'avons pas une mais deux histoires à traiter comme telles. Il convient de les lire et de les apprécier séparément, sinon, c'est sans espoir. Moi, ça m'a permis de tenir pour Dexter. Je me suis arrêté en route pour Game of Thrones version TV et j'ai les livres en attente. Quand GOT TV sera fini, je visionnerai ce que je n'ai pas encore vu puis je passerai aux bouquins en toute sérénité en me disant "voici comment les choses se sont en fait passées sur Westeros-One".
Zen.