Free arrête SIP


#21

Et encore une fois:

  • ça concerne aussi les particuliers (même t’as l’air de croire que les particuliers n’utilisent plus que whatsapp ou autre)
  • pro ça couvre tout et rien, y’a des besoins / moyens très différents. Le plombier du coin, ces “moyens / besoins” en téléphonie c’est plus proche du particulier que de la PME / grande entreprise (Tu bosses chez Orange ? “Pro”, c’est fournir le même service, mais en plus cher :D)

Free a longtemps été un FAI qui proposait justement des tas d’options sympa techniquement, sans surplus, quand Orange facturait la même chose 10 € / mois pour chaque option (genre l’ip fixe, le fax2mail, …) Ca fait plusieurs années qu’ils suppriment petit à petit ce qui faisait d’eux un FAI “différent” de Orange / SFR / BT, pour garder que le coté low cost / basse qualité.

Dans le cas du SIP, à titre de comparaison, Orange avait fait des livephones, un SIP un peu bidouillé maison, pour ne fonctionner qu’avec leur téléphone, qu’ils vendaient, mais pas tous les appareils SIP (et pour les particuliers, pas spécialement pour les pro)


#22

Que foutrait un plombier d’un téléphone ip ?


#23

Rassure-nous, tu es un automate ?


#24

Explique moi à quoi servirait un téléphone ip à un plombier qui est 99% du temps en déplacement.


#25

La même chose que n’importe qui ? gérer son téléphone au mieux ?


#26

Mais concrètement ? Un plombier ça veut : pouvoir être disponible le plus possible-> smartphone et s’il ne l’est pas il veut juste que le client laisse un message, point. Il n’a pas x salariés et donc s’en fout de monter un ipbx, rien qui ne nécessite autre chose qu’un smartphone.


#27

Est-ce que tu vas admettre que tout le monde ne se plie pas à ta logique ?

On peut préférer des postes fixes pour un tas de raisons. Très rapidement : l’accueil téléphonique, robotisé ou humain ; la séparation des domaines privé et professionnel ; l’identification géographique ; offrir un tarification avantageuse à ses clients ; la communication intra-entreprise, qui commence à deux personnes ; le filtrage et le renvoi d’appel ; le confort de la conférence téléphonique ; économiser. Oui économiser. Un mini-standard 3 postes, ça commence à 150€ HT. Une ligne VoIP 1 à 5€/mois. Compare à 3 smartphones et 3 forfaits.

En ce domaine, l’analogique est remplacé par l’IP. Complètement. Définitivement. Partout. Cisco. Grandstream. Yealink. Polycom. Aastra. Fanvil. Htek.

Une marché abondant existe, de la multi-nationale à la micro-entreprise, y compris au particulier qui peut faire ce choix pour des raisons qui n’ont pas à être discutées. Ce n’est pas parce qu’on n’est pas un pro qu’on est obligé d’utiliser un téléphone à ploucs.

Je vais te scandaliser. J’ai un magnétophone. Non. J’ai DES magnétophones. Quel imbécile je suis alors que je pourrais faire ça avec mon smartphone. Oh ! Il paraît aussi que des gens utilisent encore des appareils photo !


#28

Je continue à m’en servir car je suis dans une zone où je ne capte pas bien.


#29

tes chiffres sont bizarre, plus personne ne passe par des lignes rtc, tout est branché sur les box, donc forcement par IP (via sip, h323 peut-etre chez orange,etc…)

l’arcep confonds fixe et ligne box, donc en gros le rtc est bien a mettre aux oubliettes ou chez mes voisins, 70 ans tous les deux, c’est bien ce qu’on dit depuis le debut.

et entierement d’accord avec tass, des pros avec des freebox ca n’existe pas, ou alors c’est pas des vrais pros.


#30

Les chiffres sont ceux de l’ARCEP, et ils confondent rien du tout: on parlait de fixe vs mobile, pas de RTC vs VOIP.

Les opérateurs sont tous en IP depuis longtemps sur la quasi totalité du réseau (seule la partie final à l’abonné persiste à rester en RTC)

Et sinon, t’as une vision très etriquée de “pro”:
Ton boulanger, c’est un pro, et il a pas besoin d’une offre orange businness, il a le même abonnement / forfait que le particulier lamba, et généralement… c’est même son abonnement perso qui est aussi sont “pro”.