Commentaires : Firefox pourrait intégrer Tor en natif pour la navigation anonyme

vieprivée
firefox
navigateur
tor
Tags: #<Tag:0x00007f15041a23e8> #<Tag:0x00007f15041a2258> #<Tag:0x00007f15041a20f0> #<Tag:0x00007f15041a1fb0>

#1


Dans un message publié sur la mailing list réservée aux développeurs de Tor, le directeur de la société The Tor Project qui édite la solution d'anonymisation du trafic Internet a révélé qu'il avait discuté jeudi dernier avec l'éditeur d'un navigateur web, qui serait dit "intéressé pour inclure Tor en tant que "mode de navigation privée" et au fond pour livrer un navigateur Tor re-brandé qui permettrait aux gens d'activer ou de désactiver la connectivité au réseau Tor".

Andrew Lewman n'a rien dit de l'identité de cet éditeur, mais il livre des indices très précis qui laissent peu de doutes au fait qu'il s'agit de Mozilla et de son navigateur Firefox. "Leur produit a entre 10 % et 20 % du marché international, c'est-à-dire d'une base d'environ 2,8 milliards d'internautes", a-t-il expliqué. Or selon les dernières statistiques disponibles, Firefox compterait 17,5 % de parts de marché dans le monde, loin derrière les 45,5 % de Chrome. Apple compte moins de 12 % de parts de marché, et Internet Explorer est proche des 20 %.

"Puisque Tor est open-source, ils travaillent déjà dessus", ajoutait Andrew Lewman. De plus, Firefox est déjà le navigateur utilisé comme base pour le Tor Browser Bundle, le navigateur préconfiguré pour fonctionner avec Tor.

Un réseau pas assez résistant en l'état

Mais Mozilla (si c'est bien lui) et Tor avanceraient avec timidité sur ce dossier, inquiets que l'architecture actuelle du réseau ne soit pas assez résistante pour accueillir un afflux de quelques 280 à 560 millions de nouveaux utilisateurs, quand bien même Tor ne serait activé que par une portion d'entre eux, grâce au "mode privé". C'est tout l'objet de la discussion ouverte par Andrew Lewman, qui explique que l'éditeur est prêt à mettre ses ressources à disposition pour développer au plus vite une solution plus résistante.

Mike Perry, le "lead developer" de Tor, a répondu qu'il estimait qu'en l'état actuel du réseau, avec "seulement quelques modifications mineures", Tor pouvait accueillir 100 millions d'utilisateurs quotidiens qui se connectent au réseau d'anonymisation, à condition de "faire porter nos efforts sur des relais de plus forte capacité plutôt que d'ajouter simplement des tonnes de relais plus lents". Il développe ensuite une série de modifications qui pourraient être apportées au réseau pour le rendre plus solide, et lui permettre d'accueillir des centaines de millions d'utilisateurs supplémentaires.

Interrogé par The Daily Dot, Andrew Lewman n'a pas voulu confirmer que Mozilla était bien l'éditeur intéressé par Tor, mais a expliqué que "la vie privée devenant le nouveau buzzword que les produits doivent inclure, démarrer avec Tor semble une façon intelligente de le faire pour un fabricant de produits". En plus d'un éditeur de navigateurs web, la société discuterait avec des fabricants de matériels et des fournisseurs d'accès à internet, qui pourraient eux aussi intégrer Tor en natif (à ce sujet, lire notre article sur le routeur oRouteur).

Lire la suite


#2

Enfin ! Pas trop tôt… :)


#3

Très bonne nouvelle en effet. J’espère que cela sera réalisable.

Par contre il faut que ce soit désactivable. Il peut y avoir des cas où on n’ait pas besoin de Tor. Par exemple quand j’utilise Tor dans Firefox via le module FoxyProxy, je n’arrive pas à accéder aux url localhost.


#4

Ça ne sera pas activé par par défaut, le navigateur passera par Tor en mode «navigation privée».


#5

Je ne comprend pas la pertinence de la remarque "Leur produit a entre 10 % et 20 % du marché international, c'est-à-dire d'une base d'environ 2,8 milliards d'internautes"

Si il s'agit de se demander si Tor peut supporter la montée en charge due à un afflux de nouveaux utilisateurs, la donnée pertinente n'est pas le nombre d'internautes mais le nombre de pc connectés. Du coup on est loin des 2.5 mds de pc avec 10-20% de PDM.


#6

Je pense qu'il s'agit de nombre d'internautes total.


#7

Mais c'est bien sûr! <img src="/discussions/images/emoji/emoji_one/wink.png?v=3" title=":wink:" class="emoji" alt=":wink:"/>

Donc disons moy15% de 2.5 milliards = moy375 millions (un afflux de quelques inf280/250 à sup560/500 millions de nouveaux utilisateurs).


#8

Je pense qu'un troisième mode est préférable à la navigation privée.
Il serait plus intéressant d'avoir :
- navigation normale
- navigation privée (privée en local - historique, cookies, ... non gardés)
- navigation anonyme (privée et anonyme).
Le but de la navigation privée n'est pas d'être anonyme, mais de ne pas garder de trace une fois la navigation terminée. C'est utile pour aller sur le site de sa banque par exemple. Mais aller sur le site de sa banque avec TOR, c'est juste débile.


#9

Oui mais des fois tu veux aussi tester des choses en local, en mode “navigation privrée”.


#10

Se prémunir des interceptions, c’est bien. Mais j’accorde plus d’importance à se prémunir du traçage. Parce que si c’est pour être espionné en toute confidentialité, c’est pas la peine.


#11

Mouais, c’est pas pour aller sur le site de ma banque que j’utilise la navigation privée ^^


#12

L’idée est bonne, espérons qu’elle devienne réalité… Tout en gardant en tête que le FBI a TOR dans le pif -_^

se tient prête à tester si ça se fait


#13

Non mais tu utilises KeyScrambler ou un truc dans le genre j’espère :slight_smile:


#14

Il paraît que la NSA fiche les ip qui accèdent aux sites de TOR et TAILS.

Bon courage pour ficher tous ceux qui téléchargent Firefox, rien que pour cette raison ça serait déjà une excellente chose.

De plus, il serait intéressant que chaque instance de Firefox puisse également devenir au minimum un noeud interne pour accélérer TOR, en particulier les services cachés.


#15

ça marche aussi pour youporn, tu ne vas pas faire circuler des vidéos par TOR.


#16

A priori, il faut bidouiller le firewall pour servir de noeud, non ?


#17

Il faut classiquement ouvrir les bons ports du firewall et probablement faire de la translation de port si vous êtes derrière une box.

http://tor.hermetix.org/docs/tor-doc-relay.html.fr


#18

"Keyscrambler est incompatible avec Firefox 33"

Dommage !


#19

Leur produit a entre 10 % et 20 % du marché international, c'est-à-dire d'une base d'environ 2,8 milliards d'internautes

1) la phrase est assez incompréhensible
2) la traduction est incomplète et incorrecte et laisse penser que 10 à 20% représentent 2,8 milliards d'utilisateurs

Une traduction correcte serait : leur produit possède 10 à 20% du marché mondial qui est d'environ 2,8 milliards d'internautes.

[i]

[/i]qui explique que l'éditeur est prêt à mettre ses ressources à disposition pour développer au plus vite une solution plus résistante.

Sachant que la fondation Mozilla est financée quasi exclusivement par Google, ce serait donc Google qui développerait la version Firefox for Tor.


#20

Google paye Firefox pour un service. Google ne gère pas Mozilla.