Faut-il tolérer l’intolérance ?

journalisme
éthique
modération
Tags: #<Tag:0x00007f920b345900> #<Tag:0x00007f920b3456a8> #<Tag:0x00007f920b345298>

#83

Dis-moi donc où j’ai tort ?


#84

Sur la légitimé du le gouvernement de Vichy sur la France, qui était une autorité de fait, et non de droit.


#85

Ha donc tous les pays africains et moyen orientaux ont des autorités de droit ?


#86

Déjà il serait stupide de grouper tous ces pays ensembles, c’est au cas par cas de chaque pays que ça se voit.


#87

Ah d’accord, des citoyens soumis à une dictature ne peuvent demander de l’aide que si l’état le permet :joy:

Leur seule autre possibilité, et c’est de fuir le pays ! Bravo !!!

Je suis pour les interventions militaires dans le cadre de L’ONU, je suis pour les sanctions économiques décidées par L’ONU et qui ont pour objectifs de dire aux dirigeants de dictature que l’on ne peut pas faire n’importe quoi avec sa population.

Il est juste dommage que 3 pays(USA, Chine et Russie) aient un droit de veto et bloquent le fonctionnement normal de L’ONU pour des raisons idéologiques


#88

D’où tu sors ça ??? c’est le Parlement qui a donné les pleins pouvoirs à Petain avec le vote d’une loi constitutionnelle.


#89

Où est ce que j ai groupé tous ces pays ? Je t’ai demandé si l’ensemble avait des autorités de droit.


#90

Breaking news : on vient de nous signaler la disparition du dernier marxiste du forum, victime de l’odieuse dictature des modérateurs.

A moins que ce soit les autorités chinoises démocratiques qui aient décidé de lui payer des vacances en camp de rééducation :joy:


#91

La légitimité d’un état tiers, externe à une pays, pour intervenir dans un autre pays souverain, ne peut venir qu’avec l’accord de l’autorité légale de ce pays.

Un système politique légitiment en place n’a pas à être dégagé par le pays d’à coté car un groupuscule de gens l’apprécient pas.
Un système politique illégitime peut se faire foutre à la porte par l’autorité légitime, aidé par d’autres.

Si le cas de ton pays te plait pas, mais est légitime, t’as 2 solutions:

  • tu te bats pour faire changer les mentalités
  • tu te casses

Si il n’est pas légitime, y’a en plus l’appel à l’aide internationale

Même si il y avait pas les veto de certains pays, que c’était un vote de tous les pays, la dictature du nombre est aussi une dictature, qui n’a rien légitime.

C’est pas parce que la majorité des pays estime qu’il faut faire comme ou comme ça, que le monde entier doit s’y plier, et chaque pays appliquer ces règles chez lui, alors que ça ne regarde que lui.


#92

Ce qui était contraire aux lois et constitution de l’époque. Ils auraient du passer par un référendum pour que ça soit légitime (L’assemblé a transféré un pouvoir qui lui appartenait pas, celui de modifier la constitution, pour lequel elle était “simple délégué”).

Mais vu le contexte de guerre / occupation allemande, c’est devenu une autorité de fait: on le fait, de toute façon personne peut nous empêcher de le faire, la maison brûle, on jette tout par les fenêtres.


#93

Salauds de républicains espagnols qui ont demandé de l’aide internationale .

Salauds de résistants de n’importe quel pays qui se font aider par des étrangers


#94

Question controversée.
Ce qui ne change strictement rien à la question initiale


#96

Tous les pays ont une autorité de fait. Même la V ème république…


#97

Y’a aucune controverse en soit. Les “polémiques” sont plus du coté de gens qui ne parlent pas de la même chose: La France, c’était l’état français (l’autorité légitime du pays), ou les citoyens français (qui forment l’état, la nation, tous ensemble)

Certains français ont pleinement collaboré (voir fait plus que demandé, et étaient totalement en accord avec les nazis pour certains, y compris des fonctionnaires de police notamment). L’état français (l’autorité légitime), non, lui est partis en exil au mieux. Le régime de vichy était une autorité de fait (et encore… le fait qu’il disposait d’une souveraineté est elle même difficile à défendre vu le statu d’occupation allemande), que l’assemblée a laisser faire en autre, car vu le contexte personne voulait vraiment sa place.

Et j’ai répond à la question initiale, comme aux suivantes.


#98

De fait ou de droit, ça fait toute la différence.


#99

Aucune.

Toutes les institutions issues de la révolution française ont représenté la France. Tu contestes leur légitimité ? D’ailleurs, quelle était la légitimité des royautés précédant la révolution ?

Après, il y l’histoire est écrite par les vainqueurs. Il est donc normal que la lecture faite a posteriori de la période de Vichy conteste la légitimé de ce régime. Mais en 1940, tous les corps constitués et toute l’administration a reconnu ce régime comme parfaitement légitime.


#100

Soit y’a un gros manque niveau connaissances historiques, soit y’a de la mauvaise foi…

Une fois tous ceux qui étaient pas d’accord foutu en tôle, y compris par la Gestapo directement, soit en exil en Angleterre mais aussi dans les divers colonies, … oui, ceux qui restaient, ils étaient au mieux des résistants en arrière plan (une minorité), au pire des collaborateurs, avec au milieu des tas de “je fais pas de vagues, à cause de l’autorité de fait”…


#101

Parce que tu crois vraiment que les gens se posaient ce genre de question ???
:joy:


#102

Une majorité de gens n’était ni résistants ni collaborateurs, ils étaient des citoyens dans un pays sous occupation, dont la priorité, c’était déjà de survivre, bouffer, etc…


#103

Oui, donc ils n’en avaient strictement rien à foutre de ta pseudo-distinction entre autorité de droit et autorité de fait.