Et si finalement, la colonisation de Mars était impossible ?


#1

Une récente étude menée par l’université de Californie à Irvine démontre en effet qu’un séjour sur la Planète rouge pourrait avoir de lourdes conséquences sur le cerveau humain. Des effets sur la mémoire, mais aussi sur l’anxiété, décuplée par le rayonnement cosmique, auraient été constatés après des expérimentations sur des souris soumises à une simulation de voyage vers Mars (tant dans le rayonnement que dans la durée).

Une seconde étude tend également à prouver que ces mêmes séquelles au cerveau seraient permanentes et irréversibles. "Les données récoltées constituent là une preuve supplémentaire que les voyages lointains dans l’espace constituent une menace réelle et unique à l’intégrité de nos circuits neuronaux", affirme le chercheur Charles Limoni dans un rapport publié dans la revue Nature.

http://mashable.france24.com/monde/20161011-sejour-planete-mars-sequelles-cerveau-humain


#2

C'est pas grave puisque le voyage est réservé aux millionnaires.


#3

Comme pour l’article sur la “limite d’âge”, on ne peut pas se mettre à pleurer que c’est impossiby’arienafairemabonnemadame chaque fois qu’il y a une difficulté technique. Le séjour peut être impossible en l’état mais c’est comme quelqu’un qui aurait sorti en 1920 que le voyage dans l’espace est impossible “parce que le corps humain exposé à des pressions aussi faibles et à un manque d’oxygène aussi marqué décéderait instantanément”.


#4

Lire l’article jusqu’au bout.

De son côté, la NASA, qui prévoit de conquérir Mars d’ici 2030, travaille activement à trouver une solution au problème, notamment d’un point de vue matériel : “Il y a deux façons de se protéger de ces particules et de leur rayonnement secondaire : utiliser une masse beaucoup plus importante de matériaux pour les engins spatiaux traditionnels, ou utiliser des matériaux de protection plus efficaces”