Commentaires : En Ukraine, la cyberguerre au quotidien -- épisode 1 : la menace permanente

russie
longformat
malware
cyberguerre
ukraine
ukraine:anatomiedunecyberguerre
Tags: #<Tag:0x00007f92110a0578> #<Tag:0x00007f92110a0398> #<Tag:0x00007f92110a01e0> #<Tag:0x00007f92110a0028> #<Tag:0x00007f92110abdb0> #<Tag:0x00007f92110abc20>

#1

Si vous demandez à un agent du renseignement ukrainien une définition de la guerre hybride, il y a fort à parier qu’il vous parlera du 27 juin 2017. Il était 08h16, ce jour-là, quand une bombe explosa sous la Mercedes du colonel Maksim Chapoval alors qu’il roulait dans un quartier animé de la capitale, le tuant sur le coup. En trois ans de guerre, ce haut gradé du renseignement militaire s’était illustré à la tête du dixième détachement de forces spéciales…. Publié sur http://www.numerama.com/politique/283573-en-ukraine-la-cyberguerre-au-quotidien-episode-1-la-menace-permanente.html par Pierre Sautreuil et Fabrice Deprez


#2

Série d'article très intéressante, je n'avais pas entendu parler des événements du 27 juin dans nos médias !
Ce qui se passe en Ukraine est à des années lumières d'être rassurant.

Concernant le malware BlackEnergy, il est dit qu'il s'est infiltré dans le réseaux grâce à de l’hameçonnage.
Mais admettons qu'un employé "lambda" de la centrale lui donne tous les droits sur sa machine, comment est-ce possible pour ce virus de compromettre les autres machines et le réseau entier ? Il utilise ensuite d'autres failles de sécurité présente dans des logiciels ?


#3

Parce qu'il n'y a pas d'étanchéité entre le réseau usine et le réseau public.


#4

Ce genre d'attaque est complexe et demande du temps et des personnes compétentes.
Je ne crois pas que l'on connaisse le détails de ce piratage, mais celui de TV5 a été détaillé par l'ANSSI, ce qui donne un idée des failles (informatique et humaines) exploitables :


#5

Merci pour cet article clair et édifiant, j'attends la suite avec impatience !


#6

Quand je pense que tout ça n’est possible qu’à cause d’ordi pas mis à jour…