Commentaires : Droits d'auteur et YouTube : quand Viacom porte plainte contre lui-mêm

youtube
droitd'auteur
viacom
Tags: #<Tag:0x00007f92091246a0> #<Tag:0x00007f9209f8bc70> #<Tag:0x00007f9209f8b090>

#1

En mars 2007, Viacom sortait l'arme nucléaire en portant plainte contre YouTube, réclamant à l'hébergeur vidéo pas moins d'un milliard de dollars pour avoir laissé sans autorisation près de 160 000 extraits de programmes appartenant au conglomérat américain. Pour l'association d'entreprises, c'était un prix justifié au regard de l'importance de la diffusion (1,5 milliard de fois) et du prix pratiqué par affichage (0,65 centimes). À l'époque, la tension était alors à son maximum entre le géant du web et le regroupement de médias associant MTV, Paramount, Dreamworks ou encore United International Pictures.

Peu enclin à débourser une telle somme (cela représente tout de même environ deux tiers de la somme payée par Google pour acquérir YouTube), le moteur de recherche avait alors accepté de retirer promptement pas moins de 100 000 de ces clips de la plate-forme vidéo. Bien que la loi américaine immunise les hébergeurs et les services en ligne des agissements des internautes - du moment qu'ils interviennent rapidement pour retirer des contenus illicites lorsqu'ils en ont connaissance -, Google avait préféré jouer la carte de la coopération plutôt que de se murer dans un combat particulièrement risqué où d'importants droits de producteurs audiovisuels étaient en jeu.

Or selon MediaPost, sur les 60 000 clips restants, certains ont été mis en ligne par des employés de Viacom ! Évidemment, on parle ici d'une centaine d'extraits vidéo tout au plus. Pas de quoi faire changer significativement les dommages et intérêts réclamés par le conglomérat. Cependant, cela démontre surtout l'incapacité pour Google de savoir si les clips sont mis en ligne légalement ou non. En effet, si même Viacom a certaines difficultés pour distinguer contenus légaux et illégaux, comment  un hébergeur comme YouTube, plate-forme gérant des milliards de vidéos, peut-il le faire ?

[Lire la suite](http://www.numerama.com/magazine/14787-droits-d-auteur-et-youtube-quand-viacom-porte-plainte-contre-lui-meme.html)


#2

Ça me fait penser à un vieux sketch des Guignols de l’infos dans lequel un “Sylvestre” de la World Compagny n’arrive pas à racheter une société tout simplement par ce qu’elle leur appartient déjà par jeu de rachats successifs.


#3

J'ai hâte de voir l'effet plus que négatif qui résulterait d'une non-diffusion de ces clips, sur les ventes physiques et numériques.

VIDEOCLUB pourra nous confirmer qu'un distributeur de DVD qui n'est pas entouré des affiches des films disponibles ne sert à rien.


#4

/


#5

"manifestement illicite" mort de rire

ca depend selon les pays et les culture,s le "manifestement illicite

si des entreprises privées commencent à décider à priori de ce qui est licite ou pas à quoi sert le legislatif et la justice ?


#6

-


#7

[quote name=‘enter’ date=‘31/12/2009 - 16:14’ timestamp=‘1262272487’ post=‘1170721’]>>>"ca depend selon les pays et les culture,s le “manifestement illicite”

Mais non. Quand tu retrouves sur Youtube, des images du journal télévisé de France 3 ou de CNN et que ces images ne sont pas fournies par les ayant-droits, quelque soit le pays ou la culture, c’est manifestement illégal.

"si des entreprises privées commencent à décider à priori de ce qui est licite ou pas à quoi sert le legislatif et la justice ? "

Parce que si tu vois un mec en train de voler ta voiture, tu as besoin du législatif et du judiciaire pour te rendre compte que c’est illicite ?

Quand un intervenant sur ce forum a traité quelqu’un de “youpin” et autres qualificatifs antisémites, Kad n’a pas eu besoin d’une décision de justice pour faire ce qu’il devait. Il n’a pas eu besoin d’une décision de justice pour effacer le message qui était manifestement illicite.[/quote]

Totalement !

Sauf autorisation particulière, il est “logiquement” interdit de diffuser ce qui ne t’appartient pas.

(L’UMP l’apprend avec son clip en ce moment, mais c’est autre chose).

Mes courts métrages sont diffusés sur un autre site que Youtube mais avec MON accord par exemple. Le jour où quelqu’un d’autres le fait sans mon accord, je me dois d’agir si je compte un jour défendre mes droits.


#8

[quote name='enter' date='31/12/2009 - 16:14' timestamp='1262272487' post='1170721']>>>"ca depend selon les pays et les culture,s le "manifestement illicite"Mais non. Quand tu retrouves sur Youtube, des images du journal télévisé de France 3 ou de CNN et que ces images ne sont pas fournies par les ayant-droits, quelque soit le pays ou la culture, c'est manifestement illégal.>>>"si des entreprises privées commencent à décider à priori de ce qui est licite ou pas à quoi sert le legislatif et la justice ? "Parce que si tu vois un mec en train de voler ta voiture, tu as besoin du législatif et du judiciaire pour te rendre compte que c'est illicite ?Quand un intervenant sur ce forum a traité quelqu'un de "youpin" et autres qualificatifs antisémites, Kad n'a pas eu besoin d'une décision de justice pour faire ce qu'il devait. Il n'a pas eu besoin d'une décision de justice pour effacer le message qui était manifestement illicite.[/quote]

A la seule et incommensurable différence qui est que entre une insulte à caractère racial entre deux individus sur un forum, et l'appropriation du contenu d'un journal télévisé diffusant des (dés)informations au public,( lequel public paye déjà et une taxe audiovisuelle, et est gavé de pubs, et est manipulé par les choix et la manière de présenter ces mêmes informations au téléspectateur ) il y a une petite nuance, non ?

Après que des accords commerciaux pour autoriser la propagande à être diffusée ailleurs ne se fasse pas, c'est peut-être parce que les autres ne veulent pas payer pour diffuser de la propagande...

Et c'est peut-être aussi une volonté délibérée de ne pas être trop visible de l'extérieur, histoire que l'on ne s'aperçoive pas, hors de france, à quel point nous sommes endoctrinés.


#9

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.