Des biais de traitement sur les violences contre les journalistes


#1

Je suis un journaliste asiatique gay américain qui vient de me faire molesté en couvrant une manifestation peut être avec un milk-shake contenant une solution caustique (ciment prise rapide) est ca n’intéresse pas les journalistes Français car cela ne correspond pas à leur vision des faits.

Bon avec la commotion qui a produit un épanchement sous dural nécessitant une hospitalisation, c’est une tentative de meurtre dans un rassemblement politique sur un journaliste.

Ah ces journalistes de Vox qui demandaient à leurs fans sur tweeter de lancer des milk-shakes sur leurs opposants et qui ne sont toujours pas censurés par tweeter car faisant partie de l’élite des grands médias.


#2

Rien que ça !!!
Regarde les vidéos mon gars : il reçoit un peu de liquide sur le visage (moins qu’un maçon qui coule une dalle de béton) et pour toi, c’est une tentative de meurtre ! Ton p’tit gars, il s’en va tout tranquillement à 2 à l’heure. Moi, je pense que si il y a une tentative de meurtre sur moi, je me barre en courant et en hurlant !

Toutes les agressions sont d’une profonde stupidité, d’où qu’elles viennent et quelle qu’en soit la personne qui en est la victime. Mais il ne faut pas non plus tomber dans l’outrance et traiter de tentative de meurtre un mec qui se prend 2 taquets dans la tête et un peu de ciment sur la tronche. Ce n’est pas un événement qui mérite d’avoir une audience planétaire.

meurtre


#3

Correction :

« Je suis un pseudo-journaliste ultra-conservateur et islamophobe qui adore aller à des rassemblements de gauche (surtout les manifs d’anarchistes et d’antifascistes que j’adore provoquer sur Twitter et dans mes torchons) pour ensuite m’indigner de m’être fait jeter et crier au complot de la censure des “médias de gauche” (lol des médias de gauche aux États-Unis, faut vraiment se pincer pour ne pas en rire).

Exhiber mon orientation sexuelle et mon origine ethnique est une bien piètre tentative de manipulation pour faire croire que j’ai été agressé parce-que je suis gay et d’origine vietnamienne, ou bien qu’on devrait automatiquement prendre ma défense vu que je fais partie d’une minorité, alors qu’en fait je l’ai été parce-que je me donne chaque jour pour rôle de verser des torrents de merde sur mes adversaires à l’aide de tous les supports possibles et imaginables, et ensuite je vais chercher les embrouilles sur le terrain pour faire de belles images à rapporter à mes bas-de-plafond qui les partageront comme les bons ptits écervelés qu’ils sont (d’ailleurs, merci @bourgpat : tu es un digne représentant de notre communauté). » :+1:

Vous faites quand même bien marrer, vous à l’extrême-droite. Quand ce sont vos adversaires qui chouinent, vous êtes les premiers à dire qu’ils aiment jouer les victimes, qu’ils sont fragiles, que la vie c’est pas les bisounours. Et un des vôtres se prend du milkshake dans la tronche et ça en devient une tentative d’assassinat :joy: Putain, on se demande bien qui devrait se faire greffer une paire de couilles !


#4

Donc en gros il serait normal d’agresser des journalistes de gauche si il venaient couvrir une manifestation de droite???

Cette agression aurait eut lieu lors d’un rassemblement “suprématiste”, il y aurait eut une couverture mondiale pour les mêmes faits. Après si on regarde la façon dont sont produites les statistiques de victimisation (homophobe, islamophobe, …), désolé, mais cette agression par un groupe est une agression homophobe puisque les personnes qui font ces statistiques de victimisation ne vont pas enquêter pour voir si la personne homosexuelle qui a été agressée n’était pas véritablement victime car elle l’avait cherché.


#5

Parce qu’il y a un reportage sur toutes les télés du monde chaque fois qu’un journaliste de gauche se prend une baffe dans une manif suprémaciste ??? Faut arrêter de délirer mon gars.

Ou alors, il y a quasiment jamais de manifestation de suprémacistes blancs :joy:


#6

Toit t’as pas suivi les gilets jaunes. Tu dors depuis 8 mois ? Des journalistes se font gazer, matraquer et tirer dessus à coups de LBD tous les week end sans couverture mondiale.


#7

Tu n’as jamais eut de commotion cérébrale pour sortir des âneries comme cela. des “petites” baffes avec des gans renforcés qui provoquent un saignement sous dural. Après le troupeau derrière n’est pas mieux en s’attaquant à un blessé comme des lâches.

Enfin, désolé, mais si les journalistes avaient filmés des policiers faire ce que font ces cons, ca serait une information qui passerait partout. Car quand même tu as un comportement des lâches en groupes.

Pour ce qui est des gilets jaunes, la couverture est mondiale et non, c’est déjà les manifestant qui se font plus toucher.


#8

HAHAAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA Combien d’éborgnés par la police dans l’indifférence générale ?


#9

Ce qui n’empêche pas que le mec s’en va tout tranquillement de la manifestation.

En attendant, chapeau : si comme tu le prétends, il s’est pris des coups très violents avec des gants renforcés, qu’il ne soit pas KO et qu’il continue à marcher sans tituber, il encaisse très très bien les coups. Il faut qu’il fasse du MMA en pro le gars, il va dégoûter tous les autres.

Bon c’est vrai, les images sont très très impressionnantes : il a pris tellement de coups, il est tellement défiguré que même sa mère n’arrive plus à le reconnaître.

sous-dural

Ben oui, c’est sûr que là, cela aurait été une vraie information. Mais si tu n’es pas capable de faire la différence au niveau de l’importance de l’information entre un “civil” qui tape un autre civil, un civil qui tape un flic, un flic qui tape un civil dans le cadre de ses fonctions et un flic qui tape un civil en dehors de ses heures de boulot, tu dois avoir un peu de mal à naviguer entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.


#10

#11