Commentaires : Copyright Madness (#119) : une semaine de propriété intellectuelle e

brevets
copyrightmadness
droitd'auteur
marques
Tags: #<Tag:0x00007f3d2fac2ad8> #<Tag:0x00007f3d2fac28a8> #<Tag:0x00007f3d2fac2650> #<Tag:0x00007f3d2fac1ed0>

#1


[View the story "Copyright Madness du 27 septembre au 3 octobre : une semaine de propriété intellectuelle en délire !" on Storify]

Lire la suite


#2

A cela on peut ajouter les mensonges qui continuent chez Volkswagen: ils parlent de transparence, alors que les logiciels de leurs moteurs sont toujours privateurs, "copyright", et tout sauf transparents: code source caché.

Les nombreux clients dont le véhicule sera rappelé par le constructeur ne savent rien du logiciel qui sera remplacé sur leur véhicule. Est-ce qu'ils vont simplement supprimer l'algo qui triche lors des tests ? Ou est-ce qu'ils vont également réduire la puissance du moteur, ou augmenter sa consommation pour "brûler" les gaz d'échappement de manière différente ? Volkswagen ne semble pas du tout savoir ce que signifie transparence, et le problème est exactement le même chez tous les autres constructeurs. Volkswagen est encore loin de mesurer l'importance du choix d'avoir des logiciels fermés et privateurs dans le scandale qui secoue actuellement cette entreprise.


#3

Petite faute dans l'article, Treefinder n'est pas un logiciel de génétique mais de généalogie :)


#4

D'un certain point de vue. D'apres ce que j'ai compris, ça permet de créer une sorte d'arbre généalogique des espèces, en comparant leur adn.


#5

Lisez Antoine Bello. C'est un excellent auteur, très original. Commencez, par exemple, avec Éloge de la pièce manquante, vous serez emballés.


#6

Sur le coup, je ne vois pas trop ce que vient faire le cas Lacoste dans cette histoire. Ils défendent leur logo et leur marque. Le logo proposé par "caïman" est relativement proche et ils veulent travailler sur le même secteur "vêtements et sacs". De la à considérer qu'ils veulent reprendre une partie de la notoriété de Lacoste jusque dans le nom et le visuel je pense que le pas n'est pas énorme.

Dans la majeur parie des cas je vous suis, mais là, il me semble que la plainte et le jugement sont justifiés et équilibrés.


#7

Non pas du tout, Tree finder est bien un logiciel de génétique, plus précisément de phylogénie, et encore plus précisément de phénétique. La nuance est peut être subtile mais pourtant ce sont des disciplines qui n'ont (presque) rien à voir.


#8

Il ne faut surtout pas d'ailleurs la confondre avec la cladistique :)


#9

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.