Commentaires : YOLO8 Faut-il tuer des animaux pour faire la coque d'un smartphone « du futur » ?

oneplus
Smartphone
tesla-model-3
surface-laptop
ces-2020
Tags: #<Tag:0x00007f920b199b60> #<Tag:0x00007f920b1999f8> #<Tag:0x00007f920b199890> #<Tag:0x00007f920b199728> #<Tag:0x00007f920b1995e8>

#81

Et ça se retrouve au niveau médical et santé: les excès de protéines, de gras, de sucre, etc… c’est les classes “pauvres”


#82

Ne fais pas comme si tu n’avais pas compris ce que j’ai dit.


#83

Ha le fameux “je chasse pour réguler les nuisibles”. Très rigolo en France où l’immense majorité des animaux chassés sont des animaux d’élevage qu’on a relâché quelques jours avant (et qui du coup font plus de ravages dans les cultures que les animaux sauvages).


#84

Tu doit connaitre alors les élevages de sangliers, de chevreuils,de renards, de blaireaux, de castors et de ragondins et leur adresses.

Après si tu parles des faisant et des perdrix, l’intérêt de les relâcher dans la natures, c’est de choisir les dates où on les relâches pour le faire pendant la saison de chasse et en fonction des récoltes qui ont souvent déjà été réalisées.


#85

Les lachâges de de sangliers d’élevage c’est connu depuis plus de 60 ans hein.

Et le castor est protégé en France depuis 1968, j’espère que tu n’en chasses pas.


#86

Protégé ne veux pas dire non régulé. C’est pas chassé par les chasseurs en tant que tel, mais tu as des opérations de régulation par les agents des ONF ou comme le loup encadrés Après le castor, c’est plutôt du piégeage en fonction des dégâts sur les digues comme avec les ragondins.

Depuis les années 60, OK. Mais bon tu as les adresses des élevages de sangliers aujourd’hui. Parce qu’entre les années 60 et aujourd’hui les populations d’animaux sauvages et le nombre de chasseurs à quand même pas mal évolué.


#87

L’ antispécisme est un courant de pensée philosophique et moral, formalisé dans les années 1970, qui considère que l’espèce à laquelle appartient un animal n’est pas un critère pertinent pour décider de la manière dont on doit le traiter et de la considération morale qu’on doit lui accorder.

Va falloir revoir les définitions avant de débattre contre des hommes de paille.


#88

C’est toi qui parlait de chasse…

Vu que c’est pas vraiment légal… tu penses bien qu’ils mettent pas leur adresse dans le bottin.

edit : mais vu que je suis sympa http://www.leparisien.fr/societe/des-elevages-illegaux-de-sangliers-sement-la-discorde-dans-le-calvados-07-10-2019-8167581.php


#89

Réponse assez simple, c’est des chasses particulières qui se font sous l’encadrement direct des agents de l’ONF et se font directement par ces agents ou qui sont délégués à des tiers dans des conditions définies par contrat.

Donc toutes personne avec une carte de chasse ne peut pas le faire par contre protection n’implique pas absence de régulation de la population d’animaux protégés par des chasses spécifiques.

Pour l’article du parisien, c’est quand même assez sympa en terme de travail journalistique qui est totalement au conditionnel.


#90

Oui enfin encore faut il se demander pourquoi de telles régulations sont nécessaires (protip : parce qu’on a trop chassé les prédateurs naturels de ces “nuisibles”).

J’ai pris le premier article et le plus récent en parlant, mais je peux te dire de source sûre et personnelle que c’est vraiment très répandu.


#91

Oui, jamais dit le contraire, ça l’est en fait pour tous les aliments. Et pas que. La balance commerciale de la France et de la plupart des pays européens est déficitaire, ce qui veut dire qu’on importe plus qu’on exporte, qu’on consomme tout un tas de trucs fabriqués à l’autre bout du monde dans des conditions environnementales déplorables qui bousillent l’environnement et donc in fine l’habitat animal. Choses que tu consommes toi aussi.

Alors sauve la planète et les zanimo, go dans une grotte à poil ! :slightly_smiling_face:

Contrairement à toi, je suis tout à fait conscient que mon mode de vie ne sauve rien n’y personne. Tout simplement parce-que le mode de production dominant sur la planète c’est le capitalisme et qu’il n’y a pas de consommation qui puisse être éthique dans le capitalisme.

Tu veux aller jusqu’au bout de la chaîne du soja ? Ton soja il est emballé dans quoi ? Du plastique ? Pas très bon pour la planète donc pas plus pour les nanimaux. Dans du carton ? Le carton est une tannée écologique dans le recyclage industriel parce-que ça demande énormément d’énergie (énergie qui est elle-même issue de l’extraction de ressources qui bousillent des forêts entières plein de zanimaux). Et sur ton emballage, y a quoi ? Des inscriptions à l’encre industrielle, ultra nocive pour l’environnement (notamment pour les cours d’eau pleins de poissons) et qui limite voire empêche le recyclage. Et on pourrait dérouler la liste comme ça jusqu’à l’infime particule qui compose tout ce qui t’entoure et qui contribue à la mort lente mais sûre de l’éco-système et de la vie qu’il abrite.

Entendons-nous bien : je ne suis absolument pas partisan du statut quo, bien au contraire. Il faut changer, c’est clair et net. Mais ça ne se fait pas à l’échelle individuelle, et certainement pas en croyant que les industriels arrêtent de produire juste parce-que Jean-Vegan arrête d’acheter du steak Charal. Rien que le fait de porter des jeans (fabriqués à l’autre bout de la planète et traités avec des teintures chimiques ultra toxiques rejetées directement dans les rivières voisines des usines de production) ou faire fonctionner Internet sur ton mobile ou sur ton ordinateur pour écrire tes commentaires est destructeur…

Alors on peut jouer au ptit colibri moralisateur, le fait est que c’est totalement hypocrite de culpabiliser les autres alors qu’on vit tous dans un seul et même système de production qui se fiche éperdument des actions individuelles et qui ne va pas mettre en danger ses propres intérêts économiques pour les beaux yeux de 3 pélos arrogants qui le boycottent. Dommage que les végans n’aient pas encore compris ça et qu’ils préfèrent passer plus de temps à gagner la bataille morale plutôt que d’essayer de gagner la guerre politique. Chacun ses priorités visiblement…


#92

Les laisser rentables pour les personnes qui font ces chasses. Pour ce qui est des ragondins, si ces chasses n’étaient pas indemnisées très souvent, personne ne le ferait.
Enfin, arrête de croire que la nature est équilibrée. Naturellement tu as dans plein de situations des systèmes qui existent avec des croissance déséquilibrées. Par contre la nature accepte la régulation par la famine bien avant la croyance que tu auras toujours suffisamment de prédateurs pour assurer la régulation.


#93

Ha mais je ne crois rien du tout, je constate.
Constat : on a éliminé tous les prédateurs.
Simple.


#94

ah oui bah moi quand je rentre chez moi le soir à la campagne au crepuscule, je croise 10 lapins et une biche, quasi à chaque fois… des mecs les relachent devant ma bagnole ?


#95

Essaie de lire et de comprendre ce que les gens écrivent, tu peux y arriver.


#96

mais putain cette définition est exactement la mienne… c’est quoi les mots que tu ne comprends pas
dans cette définition ?

l’espèce n’est pas un critère pertinent pour décider de la manière dont on la traite…

DONC on doit autant sauver les moustiques que les koala.


#97

ben oui, ça s’appelle le loup et l’ours.

et aujourd’hui avec une poignée de loups en France, certains se font encore tirer dessus parce qu’ils ont tué quelques moutons.


#98

Du tout, il y a une solution à tout :

Pour le lait, on trouvera bien quelqu’un pour nous vendre un lait végétal.


#99

Oui, mais à quel prix! Quand on voit ce que donne le lait d’amande, comment cela impacte la Californie, tous ces efforts pour recréer quelque chose qui existe à la base, tout cela dans un but purement éthique, et parfois loin d’être écologique (cf une vidéo des pigeons sur du Faux Gras avec de l’huile de palme).

Pour les insectes, Peter Singer, qu’on pourrait appeler un des piliers du véganisme, avouait n’avoir aucune souci pour écraser un moustique. Ce qui m’a paru étonnant, car le moustique, comme toute autre forme de vie, ne pique pas pour nous faire chier, mais pour faire va descendance…

Ce qui faut avouer, c’est qu’il y a beaucoup de “Cherry Picking” dans de nombreux avis lus ici.


#100

L’ensemble de mon message était à visée ironique.