Commentaires : Un tigre positif à Covid-19 à New York : les animaux sauvages sont-ils en danger ?

médecine
animaux
coronavirus-covid-19
Tags: #<Tag:0x00007f92189b9d88> #<Tag:0x00007f92189b9bf8> #<Tag:0x00007f92189b9ab8>

#1

Comme le relate National Geographic le 5 avril 2020, le département américain de l’agriculture a annoncé qu’un tigre du Zoo de New-York a été testé positif à Covid-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Nadia, tigre de Malaisie, présente une toux sèche et un manque de l’appétit depuis fin mars. Étant donné l’échelle de l’épidémie à New York, cela a mis la puce à l’oreille de l’équipe du Zoo, qui a finalement décidé de la tester, le 2 avril.….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Un certain nombre de populations animale peuvent aussi coexister avec un certain nombre de pathogènes tout en hébergeant et permettant à des pathogènes de se développer.

On a alors des animaux qui sont des vecteurs comme les moustiques. C’est bien pour cela que certaines épidémie utilisent des moustiques transgéniques qui en occupant le territoire vont limiter la possibilité des moustiques infectés de se développer.

De même certains animaux sont connus pour etre des population réservoir (chauve-souris, oiseaux marins, …) est sont infectés par différents pathogènes tout en en étant pas malades.