Commentaires : Un bug sur Windows 7 empêche d'éteindre le PC : Microsoft (encore) pris au piège des mises à jour

Microsoft
système-dexploitatio
windows-7
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a6a8dd0> #<Tag:0x00007f3d2a6a8c90> #<Tag:0x00007f3d2a6a8b50>

#1

En théorie, Microsoft n’était plus censé s’occuper de Windows 7 depuis le 14 janvier 2020, date à laquelle le système d’exploitation a été officiellement envoyé à la retraite. Mais en pratique, l’éditeur américain a été rattrapé par sa clientèle utilisant encore cet OS, mécontente de subir des dysfonctionnements qui se sont manifestés au cours des dernières semaines. Depuis cette date, on assiste donc à un certain rétropédalage de Microsoft à l’égard des patchs de Windows 7, alors même que ceux-ci….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Migrer de W7 à W10 et renoncer à des logiciels et à des périphériques qui marchent très bien et qui coutent des milliers d’euros ?
Devoir acheter de nouveaux logiciels pour remplacer les anciens qui marchent très bien ?
Devoir passer des dizaines heures à apprendre les nouveaux logiciels et à installer de nouveaux périphériques ?
Ne plus pouvoir charger des fichier créés avec W7 ?
Désolé ! Pas pour moi !


#3

La migration vers un OS plus récent reste toutefois la solution la plus pérenne. Et la plus sûre.

en quoi migrer vers les bugs de win10 est une solution ?


#4

MS a corrigé le pb des wallpapers meme si pas critique uniquement pcq il a été introduit par la dernière mise à jour. Donc ca pouvait être interprété comme “on casse l’OS pour forcer à migrer”.
Pour ce nouveau bug, faudrait savoir comment ça peut se manifester maintenant , si c est lié à la dernière maj ou pas


#5

A lire ça on croirait que toute rétrocompatibilité a été cassée avec W10…
Mais les softs qui marchent pas sont hyper rares, et les périphériques sont en général des veilleries abandonnées par leur constructeur depuis des années.


#6

On croit rêver à lire ce genre de conneries en 2020.

Ça me rappelle cette anecdote tellement absurde que j’arrivais pas à y croire : mon volant SideWinder Force Feedback Pro de Microsoft que j’avais sur Windows 2000 s’est retrouvé non-supporté une fois passé sous XP (oui, un périphérique Microsoft sur un OS Microsoft). Des heures à chercher des pilotes alternatifs, en vain… mon volant parfaitement fonctionnel était logiciellement mort, tué par des capitalistes répugnants qui veulent te revendre le dernier modèle “plus mieux trop vachement bien”. Plus frustrant encore, ce volant était vraiment de très bonne qualité (pour que j’achète du matos Microsoft, il fallait au moins ça).

C’est à peu près à cette époque que j’ai décidé de passer sous Linux à la première occasion, un système sur lequel ce que tu appelles des “vieilleries abandonnées” fonctionnent toujours, même des bidules qui ont 30 ans d’âge.

Épargne-nous ta propagande la prochaine fois, ça nous soulagera (et l’environnement aussi).


#7

Sans entrer dans des conflits, mais toujours dans le soucis d’une communication constructive, j’ai des périphériques qui marchent très bien et qui ne deviennent obsolètes que par la parution d’un nouveau modèle. Des imprimantes, des scanners, des interfaces audio qui dont la même chose que les nouveaux. Et des logiciels multimédia que je ne changerais pour rien au monde.
Quand je suis passé de XP à W7 je dû jeter une très belle imprimante Canon, par manque de drivers et qui était plus rapide que la nouvelle.
Comme fait Cacaboudin (pseudo qui ne le représente pas), je songe à passer à Linux.


#8

Il n’ont qu’à publier le code source sous licence GPL, comme ça d’autres personnes pourront corriger le bug vu que Microsoft a décidé de faire de l’obsolescence programmée en arrêtant la maintenance de leur logiciel.


#9

Tout à fait: c’est pas aux périphériques existants de se mettre à jour pour un OS, mais à l’OS de gérer les périphériques existants.

La plupart ont une durée de vie qui dépasse les 10 ans sans soucis, c’est totalement con de changer pour prendre “plus récent”, quand l’ancien répond à tous les besoins, et est toujours en état de fonctionner…


#10

vieilleries ?

mon scan canon lide 20 acheté en 2003 est petit, rapide, alimenté en USB et fait des images impec… il marche parfaitement du haut de ses 17 ans !

et il se branche direct sur mon linux sans le moindre driver.


#11

Tout à fait: c’est pas aux périphériques existants de se mettre à jour pour un OS, mais à l’OS de gérer les périphériques existants.

Non c’est bien le fabricant qui choisi ou non les plateformes sur lesquelles ses produits sont compatibles et heureusement… si Microsoft devait s’assurer que tous les produits existant depuis la nuit des temps devait être compatible, étant impossible, il est claire qu’il n’y aurait plus d’évolution.

C’est le gros avantage de linux dans ce domaine grâce notamment à une architecture autour d’un noyau.

Sans défendre Microsoft outre mesure, Win Seven à plus de 10 ans et rare sont les logiciels et périphériques pas compatibles avec Win 10.
A entendre certaines personnes, il faudrait encore tourner sur 3.11 …

Le jour ou il y aura abandon de l’architecture x86 sur les processeurs, ça va être drôle.


#12

Certains softs ne fonctionnent plus a cause de bugs ou “features” de Windows 10. Donc a moins de rester sur 7 ou Linux, impossible de passer sur Win10. Il y a meme parfois du matos sortit après Win10 qui fonctionne mieux sur 7 que sur 10… quand il fonctionne dessus

C’est pas parce que t’es pas concerné par un probleme que ce probleme n’existe pas.


#13

Euh non…
Exemple dans le domaine professionnel : nous avons du matériel routiers (machine pour peindre des lignes sur les routes, bornes de comptage de véhicules sur les routes, pompes à essence, pompes à huile moteur,…) dont la durée de vie est au minimum de 20 ans. Ces matériels ont été livré avec des logiciels fonctionnant sous XP pour les piloter, les paramétrer ou d’autres fonctions de contrôle.
Les fabricants n’ont fait strictement aucune mise à jour et n’envisage d’en faire aucune.
Nous avons testé ces matériels sous Windows 10. Quelques uns fonctionnent, mais la plupart n’arrivent pas à démarrer quelque soit le mode de compatibilité utilisé.

La seule réponse qu’on a, c’est “achetez la dernière version de notre matériel” (des trucs à plusieurs centaines de milliers d’euro).

On est donc dans la situation : avoir de vieux postes sous XP, mais déconnectés sur réseau informatique. Ou alors inclure les postes de travail sur le réseau, mais être obligés de racheter des machines qui fonctionnent bien.

En quoi Microsoft est responsable ? Il faut qu’il assure la rétrocompatibilité des ses API systèmes de Windows 7, Windows XP, WIndows 3.1, WIndows 386, Windows 1 ??? Ce n’est pas sérieux.

Inversement, chez moi, j’ai une imprimante laser HP qui a 15 ans d’age. HP se débrouille pour proposer le driver Windows XP, WIndows 7, Windows 8, Windows 10, Linux, MacOs, … Chaque fois que j’ai changé d’OS, HP avait déjà développé le driver.

Ben si, il se branche avec un driver générique, probablement Twain. C’est transparent pour toi, mais il y a quand même un driver.
En revanche, il se peut qu’il y ait un certain nombre de fonctions spécifiques de ce modèle de scanner qui ne soient pas prises en compte par le driver générique.

Est-ce que ce sont des bugs de Windows 10 ou est-ce que ce sont des développeurs de soft qui ont développé de façon pas très orthodoxe ?


#14

ça ne coute rien du tout de garder les couches anciennes de compatibilité, c’est minuscule… windows 3.1 en entier fait même pas le poids d’un driver d’imprimante actuel.

le sens du mot driver vient du fait que c’est un truc logiciel qui accompagne un appareil.

si ya pas de logiciel, ya pas de driver… peu importe la cuisine dans les arcanes de l’OS, l’utilisateur s’en fiche totalement.

c’est comme une clé USB, ya pas de driver necessaire… en vrai un dev OS sait qu’il y a un module de code qui gère les mass storage… mais on s’en fout.

quant aux fonctions spécifiques… un scanner ça sert à… scanner :slight_smile:

Ensuite un dev intelligent et soucieux de perennité, peut du côté du periphérique, utiliser une interface générique… par exemple le simple protocole mass storage FAT 32 peut commander des machines et recevoir des données, il suffit d’écrire/lire des fichiers des commandes… garanti tous OS jusqu’à… pfffiou …


#15

On parle de produits compatibles avec un produit en version n, qui l’est plus avec la version n+1.

Et ça, d’un point de logiciel, c’est ne régression. Une version n+1 ne doit pas perdre en fonctionnalités / compatibilité


#16

Le fabricant du matériel a fournit les logiciels / pilotes pour tel OS.
Si tu mets à jours ton OS, avec une version inférieure qui le supporte pas, c’est pas de la faute du fabricant matériel, mais de l’éditeur de l’OS

Et si, la rétrocompatibilité, c’est le minimum du sérieux

(HP ne fait plus les pilotes les très veilles imprimantes, c’est un pilote générique windows qui les gèrent, donc tu perds en fonctionnalités avancés, mais reste les fonctions de base d’impression / scanner)


#17

Bien que l’on parle de version, c’est à chaque fois un nouvel OS. Absolument rien ne vous oblige à changer vers un Windows plus récent si vous voulez garder votre vieille imprimante ou vieux scanner, vous perdez juste le support technique pour un OS qui à plus de 10 ans.


#18

Je vais t’en apprendre une bonne : le noyau de Windows n’a pas eu d’évolution majeure depuis NT 3.1 (1993). Et avant que tu viennes embobiner le monde avec des numéros de version, ajoutons que Microsoft seul en décide bien-entendu, car personne ne peut aller vérifier son code proprio, et encore moins l’historique, et du coup ça les arrange bien.

Pour exemple, la dernière version majeure est numérotée 10 (pour Windows 10) alors que la précédente était 6 (pour Windows 7, 8 et Vista)… c’est sûr qu’avoir un noyau dont la version majeure est 7 aurait donné une belle occasion à leurs détracteurs de prétendre que Windows 10 = Windows 7, alors hop, on passe direct à 10, problème réglé.

Il n’y a que des logiques commerciales dans TOUT ce que fait cette boîte, quand t’as compris et accepté ça, tout devient plus clair. Et les “raisons techniques” n’ont plus qu’à servir de prétexte pour les sots qui avalent tout en cirant les pompes. Tout bénef pour la boîte à fric.


#19

On parlait bien de produit non compatible sur les nouvelles versions, logiciels ou matériels. Microsoft ne vend pas de scanner, imprimantes et n’a donc rien à retirer directement de la non compatibilité.


#20

Les incompatibilités sont en général pas une volonté de casser la compat, mais un besoin de sécurité
Un protocole dont le faiblesse a été démontrée retiré de l’OS
Le fait que les drivers ne puissent plus tout faire (qui était la cause de bien des BSOD) mais soient isolés.
Donc oui les incompatibilités viennent souvent de drivers développés avec les pieds y’a longtemps (d’ou le terme “vieilleries” que j’ai utilisé) avec des méthodes qui ne sont plus acceptables 10 ans plus tard.
Et c’est au constructeur de mettre à jour ses drivers, pas à MS de garder des failles dans Windows pour que les constructeurs puissent faire n’importe quoi.