Commentaires : Twitter ignore les menaces de Trump et cache un de ses tweets sur les émeutes aux États-Unis

Etats-Unis
Twitter
Liberté d'expression
donald-trump
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d29bf4948> #<Tag:0x00007f3d29bf47b8> #<Tag:0x00007f3d29bf4628> #<Tag:0x00007f3d29bf4470> #<Tag:0x00007f3d29bf4308>

#1

La situation est-elle en train de dégénérer entre Twitter et Donald Trump ? En tout cas, le réseau social ne semble pas effrayé par la nouvelle responsabilité juridique que le président américain entend lui imposer avec son récent décret. Alors que celui-ci entend dissuader les sites d’intervenir dans la modération, sous peine de devoir en répondre devant la loi, Twitter a fait monter les enchères. L’entreprise a en effet décidé cette fois de masquer un tweet de Donald Trump, en ajoutant en….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Jack Dorsey joue a un jeu dangereux. Twitter n’est pas un organe de presse.


#3

Ces voyous déshonorent la mémoire de George Floyd,

Donc vous mettez dans le même panier les les personnes qui manifestent pacifiquement et “les voyous” qui profitent de l’événement pour faire des saccages et des pillages en refusant que cette partie des manifestants soient décrite pour ce qu’elle est.


#4

C’est une citation de Donald Trump, pas de Numerama.


#5

En quoi dénigrer les personnes qui font des émeutes est selon vous dénigrer les manifestants pacifiques.

Les noirs américains selon vous sont obligatoirement des émeutiers??? car dans cette histoire cela rend au contraire la position de la famille de la victime plus compliquée alors que seule la justice reste à passer.


#6

C’est pour la seconde partie du tweet que Twitter a bloqué le tweet “quand les pillages commencent, les tirs commencent”.
Et je trouve cela complètement normal, quelque soit les actes des uns et des autres, dans un pays démocratique, on est présenté devant un juge et pas exécuté sur place pour un vol.
Qu’un président ne sache pas cela, c’est tout simplement hallucinant, ce serait, chez nous, classé dans l’incitation à la violence.


#7

Pourquoi croire que cela fait référence aux forces de l’ordre. Lors des émeutes de los Angeles, c’est les marchants coréens qui avaient ripostés face aux pillards qui les attaquaient. Et c’est ce qui c’est passé ici aussi ou un commerçant s’est défendus.


#8

Donald Trump menace de tirer sur les pilleurs, c’est ça la problème, pauvre type


#9

Parce que si ta mémoire te permettait de retenir plus de 3 lignes, tu te serais souvenus que plus haut il menace d’envoyer l’armée. Pour 99% des gens, le sous-entendu est clair, mais pour les 1% de ton genre visiblement c’est trop d’effort mental. C’est sûrement pour ça que tu pue le racisme


#10

Tu traduis comme tu veux. Il rappelle juste dans cette phrase que des émeutes se traduisent par des fusillades et le but en envoyant la garde nationale c’est de faire cesser les émeutes pour éviter les fusillades.

C’est toi qui inventes la partie où la garde nationale serait la pour tirer sur des gens. Elle est là pour ramener l’ordre et donc faire cesser les émeutes et ainsi les fusillades qui ont lieux en ce moment.

Car déjà aujourd’hui, c’est des personnes qui se tirent dessus pendant les émeutes.


#11

Oui et donc ? Il faudrait leur mettre une vilaine fessée plutôt ?


#12

Trump n’a pas dit ça. La garde nationale est là pour rétablir l’ordre et éviter toute fusillade.


#13

N’oublions pas que le compte de trump existe encore uniquement en raison de sa fonction, sinon il aurait été supprimé depuis longtemps.


#14

Non ce n’est pas ce que dit trump. Il dit clairement que c’est en raison des pillages qu’il y aura réplique par des tirs. La garde nationale n’est pas là pour éviter des fusillades car pour le moment à la connaissance il n’a pas été fait d’informations à propos de manifestants avec des armes.


#15

C’est sûr qu’a ce niveau là, c’est plus des manifestant depuis longtemps.


#16

OK, vous avez du passer du temps pour trouver quelque chose au point que vous utilisez 2 fois le même fait divers.
Le fait est que ce n’est pas un manifestant qui à tiré sur un policier donc la police est en mesure pour le moment de faire son boulot sans la garde nationale. Et c’est bien un voleur qui a été tué et non un manifestant. Ce qui arrive plusieurs fois par jour aux US sans que l’on appelle la garde national systématiquement.


#17

Juste deux sources journalistiques sur le même fait divers.

La garde nationale n’est pas spécifiquement appelée pour ce fait divers mais les incendies de bâtiments qui ont aussi eut lieu et donc pour ramener l’ordre.

C’est ce que je dis et que dis trump dans son tweet en n’amalgamant pas les manifestants et les voleurs comme le font les journalistes qui disent que la grade nationale à été envoyée pour tirer sur les manifestants.
Après, tous les jours, il n’y a pas des bâtiments qui sont incendiés et des pillages.


#18

Pour ramener l’ordre, cela me paraît insensé d’écrire : “Quand les pillages commencent, les tirs commencent.”
C’est ça qui est censé ramener l’ordre. Non mais on croit rêver!!!
C’est de l’incitation à la violence, tout simplement.
En France, cela fait longtemps qu’un tel propos se serait fait torpiller.
Masquer ce genre de propos me semble donc totalement légitime, c’est même du bon sens.


#19

Le principe du second amendement, c’est la possibilité de monter une milice pour protéger les siens.

Et si vous interdisaient à la police de maintenir l’ordre, à l’état de maintenir l’ordre alors il ne reste au final que les citoyens de ces zones qui ont le droit de maintenir l’ordre contre ceux qui les pillent.

Les manifestants ne peuvent en même temps se désolidariser des pillards lorsqu’ils tuent, volent et détruisent la vie des autres et en même temps faire semblant de se croire visés.


#20

Il faut leur adresser une admonestation ferme.