Commentaires : TF1 fait sauter la vidéo d'un prof de maths sur YouTube qui utilisait un extrait de série comme support de cours

Copyright Madness
Brevets
Marques
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f9214056858> #<Tag:0x00007f9214056718> #<Tag:0x00007f9214056560> #<Tag:0x00007f9214056420>

#1

Copyright Madness E=mc². TF1 doit avoir de mauvais souvenirs en mathématiques à l’école. La chaîne a fait retirer une vidéo d’un prof de maths qui anime une chaîne YouTube parce qu’il a réutilisé un extrait de la série Demain nous appartient. La séquence qu’il a utilisée met en scène un cours de maths qui contient 3 erreurs. En bon pédagogue, le prof a voulu se servir de ladite séquence pour les expliquer, d’autant plus que le sujet est au programme….

Par Lionel Maurel et Thomas Fourmeux
Revenir à l’article


#2

Eh oui, la faisabilité n’est pas un critère de brevetabilité. D’ailleurs, de nombreux mécanismes à mouvement perpétuel on fait l’objet d’un brevet, avant que les organismes mettent le holà… Mais pourquoi le ferait-il, ils sont payés pour chaque dépôt, il n’y a pas de petits profits


#3

Quand on voit les débats sans fin sur la légitimité de la première élection de G.W. Bush, imaginez un instant que Donald Trump soit réélu grâce aux machines… de sa fille !

On parie combien que si fraude il y a, on se tournera vers la Chine et ses “ingérences dans les élections américaines” plutôt que de pointer du doigt les brevets détenus par des boites américaines elles-mêmes ?


#4

Quand c’est les médias de TF1 sur facebook qui volent les vidéos des autres pour faire des vues là ils disent rien. A quand une égalité sur les droits d’auteurs ? Et pas attendre plusieurs mois qu’une vidéo soit retiré sur une page média ?


#5

Il aurait vendu entre 155 et 228 manuels scolaires numériques et engendré un bénéfice de 3 700 €.

Avec des ebooks piratés, nuance importante.