Commentaires : Star Wars, Épisode 9 : L'Ascension de Skywalker, notre critique sans spoiler

critique
Star Wars
lascension-de-skywal
Tags: #<Tag:0x00007f3d2e2d3990> #<Tag:0x00007f3d2e2d3850> #<Tag:0x00007f3d2e2d3710>

#1

Cette critique est dénuée de tout spoiler ou référence à l’intrigue et aux personnages de l’Ascension de Skywalker. Les illustrations sont tirées des bandes-annonce. Elle considère en revanche que vous avez vu tous les autres Star Wars. Le 25 mai 1977, le film que l’on n’appelait pas encore Un Nouvel Espoir sortait au cinéma aux États-Unis. Bien malin qui aurait pu prédire que de cette bande de pellicule naîtrait la saga cinématographique de science-fiction la plus fédératrice de l’histoire. 42 ans après,….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

Soyons miséricordieux envers cette critique chronique dithyrambique pondue à la sortie du cinoche après des décennies de perfusion précoce et immodérée. Avec le recul, ça devrait plutôt donner ça :

Si seulement…


#3

Un petit mot pour dire que ça fait du bien dans cette morosité ambiante, cette ingratitude persistante, et ce côté puriste des gens qui veulent retrouver le star wars de 1977 dans un film de 2019 et qui se plaindraient également de copie si c’était le cas.

Une critique d’un passionné, et évidemment tout film a des défauts; précisions que je n’ai pas encore vu le film.

En tout cas ça donne envie de le voir (mais en même temps je serais allé le voir quand même lol)
Merci


#4

Vaste blague que cette critique, va falloir se recycler…


#5

attention, pub Disney !


#6

on n’ose imaginer ce que cela fait d’avoir 42 ans d’histoire culturelle à boucler.

C’est simple, quand on regarde au japon avec les publication de manga, on a un certain nombre de séries qui ont plus de 40 ans.
Par contre eux sont capable de dire merde aux SJW pour écrire l’histoire qui les intéresse eux et leur fans.


#7

Alors que SW a su dire merde aux incels et autres adorateurs des prequels ignobles pour écrire l’histoire qui les intéresse eux et ses fans.


#8

“Encore enfant en 1999”…

C’est possible d’arréter de se vanter d’être jeune ?

“TV probablement grande comme un écran normal d’ordinateur de bureau contemporain”…

Pour la diagonal, ok, mais pour la profondeur…cf “tube cathodique”…

C’est possible d’arréter le mélo ?


#9

Certains ont découvert les premiers épisodes en VHS, d’autres ne l’avait seulement qu’en format audio en Vinyle…Le bon vieux temps du vinyle :slight_smile:


#10

Ok millennial.


#11

#12

Le gros problème des épisodes 7 et 8, c’est qu’ils ne racontent pas grand chose au final et n’expliquent rien sur le contexte de cette 3e trilogie. Tout ce qu’on voit se résume à 2 petits groupes (1er ordre et résistance) qui s’affrontent dans un coin de galaxie sans que ça n’ait l’air d’intéresser grand monde. La 1ère trilogie, c’était un peu pareil mais les enjeux étaient plus clairs : un empire au pouvoir et une rébellion qui tente de destituer le pouvoir en place. Ici, on a une république qui s’implique pas, du coup on a une résistance soutenue par le pouvoir en place (quelle est la logique ?) pour contrer un ennemi le 1er odre. Cet ennemi détruit la république mais n’est toujours pas au pouvoir dans l’épisode VIII … bref les enjeux sont pas clairs, du coup on a du mal à s’intéresser à l’histoire. Et l’épisode IX va devoir rattraper ça en 1 film ! C’est tout le problème de cette trilogie par rapport aux 2 premières : pas de trame globale sur 3 films, chaque réal faisant à sa sauce quitte à contredire son prédécesseur (Merci Johnson !)


#13

“À toutes ces interrogations, L’Ascension de Skywalker apporte des réponses généreuses et cohérentes, qui laissent le spectateur construire un sens, longtemps muri, longtemps réfléchi, à l’univers Star Wars.”
Cohérentes ? On n’a pas dû voir le même film. JJ Abrams sort autant de trucs de son chapeau que dans l’épisode 7… sans aucune explication digne de ce nom.


#14

Tu confonds avec star treck.


#15

Enfin disons quand même (sans spoiler) que le gros twist de début de film n’est jamais expliqué !