Commentaires : Snapchat interdit à Donald Trump de promouvoir ses vidéos incitant à la violence

snapchat
Etats-Unis
Liberté d'expression
donald-trump
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d29ebe660> #<Tag:0x00007f3d29ebe520> #<Tag:0x00007f3d29ebe3e0> #<Tag:0x00007f3d29ebe2a0> #<Tag:0x00007f3d29ebe0c0>

#1

Une digue a sauté aux États-Unis à l’égard de Donald Trump. Après Twitter fin mai, c’est au tour de Snapchat de serrer la vis au sujet de la parole présidentielle. Le réseau social spécialisé dans les messages éphémères, très apprécié par les adolescents, a décidé de restreindre la visibilité du locataire de la Maison Blanche, en lui coupant l’accès à Discover au motif qu’il incite à la violence. « Nous ne pouvons tout simplement pas promouvoir en Amérique des comptes liés….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Les contenus sont proposés sous forme de vidéo, en respectant le ton du réseau social : séquences courtes et colorées, agrémentées de textes et d’effets visuels.

Est-ce qu’il y a aussi des clowns ?


#3

lorsque le site a décidé de vérifier les dires du président américain

Auprès de quelles souces ? Car le fact checking de Twitter est faux tout simplement.
On en arive à ce que l’on disait il y a quelques années: qui va fact checker les fact checkers ? Pourquoi les croierait-on plus sur parole qu’un livre d’histoire par exemple ?


#4

Nous ne pouvons tout simplement pas promouvoir en Amérique des comptes liés à des personnes qui incitent à la violence raciale, qu’elles le fassent sur notre plateforme ou non. Notre plateforme de contenu Discover est une plateforme gérée par nos soins, où nous décidons de ce que nous promouvons »

J’espère qu’ils font le ménage aussi du côté des comptes de BLM et des casseurs, comme avec les vidéos où l’on voit des gens être forcés de s’agenouiller.