Commentaires : Rentrée littéraire en science-fiction : ces 4 romans sur l'espace ou l'IA sont incontournables

espace
science-fiction
Intelligence artificielle
Livres
guide-dachat
Tags: #<Tag:0x00007f920cf50578> #<Tag:0x00007f920cf50438> #<Tag:0x00007f920cf502f8> #<Tag:0x00007f920cf501b8> #<Tag:0x00007f920cf50078>

#1

La rentrée littéraire est toujours synonyme de très nombreuses sorties : en 2019, ce sont 524 romans qui paraissent en librairies. Numerama vous propose une sélection de meilleurs ouvrages dans la catégorie science-fiction. Au programme ? Des planètes à explorer, des vaisseaux spatiaux métaphoriques de notre société, des machines qui prennent le pouvoir et des manipulations génétiques. Semiosis (Sue Burke) Albin Michel. Traduit par Florence Bury. Le premier roman de Sue Burke incarne tout le merveilleux dont est capable la littérature de….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Faire la chronique de livres de la rentrée littéraire pour donner envie de les lire, je valide à 100%. Par contre, renvoyer les lecteurs vers Amazon, c’est comme tuer le commerce physique du livre. Il existe de nombreux partenaires commerciaux rattachés à des libraires indépendantes qui seraient potentiellement disposés à travailler avec vous. Bien sûr, les offres ne seront pas toujours aussi attractives que celles proposées par Amazon. Mais entre nourrir un géant et faire vivre des commerçants locaux, le choix n’est-il pas vite fait ?


#3

La réponse est en fin de la publi-pub.

En effet, avec le géant qui paye pour la pub de sa plate forme, le choix est vite fait: Ca serait un article centré sur le contenu, les livres, il n’y aurai aucun liens vers un vendeur spécifique.


#4

Ce serait aussi très bien. Mais quitte à faire la promotion d’un groupe vendeur de livres autant que ce soit vers un de ceux qui sont affiliés à des librairies indépendantes.


#5

J’ai par ailleurs lu que les liens affiliés permettaient au site de toucher une commission. Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose, il faut bien que le site vive. Cependant, est-ce que les groupements associés aux librairies indépendantes ne seraient-ils pas aussi en mesure de rétribuer le site ? Surtout que les lecteurs de cet article ne trouveront pas le livre moins cher sur Amazon comme cela peut-être le cas avec d’autres produits. Puisque ce sont des nouveautés dont il est question ici, les livres ne sont pas encore en occasion et la loi Lang stipule que le livre a un prix unique, Amazon ou pas.


#6

La réponse est en fin de la publi-pub