Commentaires : Pourquoi Run, la nouvelle série produite par Phoebe Waller-Bridge, sonne creux

critique
Séries TV
Tags: #<Tag:0x00007f3d306ce4f8> #<Tag:0x00007f3d306cdfd0>

#1

Il y a des œuvres que l’on a envie d’aimer avant même de les avoir vues. Une production qui cumulerait tellement d’atouts, sur le papier, que l’on ne pourrait que foncer tête baissée. C’est sûr, cette série, elle est pour moi, lance-t-on à qui veut l’entendre, n’hésitant pas à la conseiller à des proches avant même d’en avoir vu les premières minutes. Puis, cinq épisodes plus tard, l’air hagard et les yeux dans le vide, repus comme après un McDo….

Par Marie Turcan
Revenir à l’article


#2

L’ambiance générale de Run a comme un goût de déjà-vu : on retrouve la même tension érotico-destructrice, très hétérosexuelle,

Pas assez LGBTQ+++ pour Numerama, donc.