Commentaires : Pourquoi le Big Bang n’a rien à voir avec une grosse explosion

espace
astronomie
Tags: #<Tag:0x00007f920c748470> #<Tag:0x00007f920c748308>

#1

« Big Bang » : tapez ces mots dans un moteur de recherche et vous tomberez probablement sur le mot « explosion » dans les résultats. Le dictionnaire Larousse assimile aussi cet événement à « une gigantesque explosion, qui serait à l’origine de l’expansion de l’univers ». Sur Google, la première définition proposée pour cette expression présente le Big Bang comme une « explosion de matière » à l’origine de la formation de l’univers que nous connaissons. Dans cette théorie, ce dernier serait né de façon soudaine, il y a environ 13,7 milliards….

Par Nelly Lesage
Revenir à l’article


#2

« la relativité générale n’est pas conciliable avec la théorie quantique »

Ca reste à prouver, ça démontre plutôt que la physique actuelle est incapable de faire ce lien alors que c’est lui qui répondrait à la question.

Si aujourd’hui de penser que la relativité générale et la théorique quantique sont une seule et même chose semble tiré par les cheveux, un jour un physicien tirera la relativité générale par les Cordes, j’en suis certain (et ce ne sera pas Aurélien Barrau, ce sera quelqu’un d’intelligent).


#3

« la relativité générale n’est pas conciliable avec la théorie quantique »

Ben en l’état actuel de nos connaissances, il y a bien incompatibilité entre la relativité générale et ses 4 forces et la théorie quantique dans lesquels ces 4 forces ne marchent plus…


#4

Quelques remarques très certainement imbéciles.
Une expansion très rapide d’une matière condensée dans un espace plus large, ça sonne quand même beaucoup comme une explosion :slight_smile:
Si notre univers n’a pas fait Bang mais fait Bounce, cela veut-il dire qu’il est fini ? donc que notre “rebond” n’est qu’une occurrence parmi d’autres; À un moment, y aura-t-il une autre occurrence totalement identique à la nôtre où nous serions donc condamné à revivre et répéter nos erreurs et souffrances ?
J’ai souvenir qu’on avait expliqué (ou supposé ? en math ?) qu’il y avait “toujours” une dimension supplémentaire à celle perçue par ce qui peut être dans un “univers” (un point ne perçoit pas la droite, une droite ne perçoit pas le plan, le plan ne perçoit pas le volume).
si nous considérons que nous percevons 4 dimensions, nous vivrions alors dans un monde à 5 dimensions (quelle pourrait-elle être ?); Ce Bounce/Bang de sa singularité à son expansion prendrait-il sa pleine dimension dans cette 5ème dimension ?
Bon, faut que j’arrête la drogue :slight_smile:


#5

Les dimensions supérieures apparaissent régulièrement en physique comme éléments simplificateurs.

Toutes proportions gardées, c’est un peu comme l’héliocentrisme. Expliquer le mouvement des astres avec la terre au centre demande l’intervention d’épicycles compliqués. Quand on met le soleil au centre, bingo! ça devient simple.

Pour expliquer en 2D la forme de l’ombre d’un cube qui tourne projetée sur un écran, il faut imaginer des déformations peu intuitives et modélisées par des équations compliquées. Quand on ajoute la 3ème dimension, ça devient tout simple. C’est une rotation.

Ajouter des dimensions en physique a cet effet simplificateur. Un phénomène “tordu” en 3D peut s’interpréter comme la projection observée d’un phénomène plus simple à décrire en 4D. Etc.

La théorie des cordes en nécessite 10 ou 11.

Certains chercheurs pensent encore que la faiblesse de la gravité (par rapport aux autres forces fondamentales) pourrait s’expliquer parce qu’elle s’exerce au-délà de l’espace-temps dans d’autres dimensions.

Les mathématiciens, qui n’ont peur de rien, ont catalogué des variétés topologiques de dimensions supérieures et sont arrivés à la conclusion que certaines propriétés ou opérations ne pouvaient se concevoir qu’à partir d’une certaine dimension (voir Topologie géométrique). Elles apparaissent en quelque sorte “plus puissantes”. Il s’y passe des choses qui ne peuvent pas se passer en dimension 3 ou 4.

Pour Google enfin, les dimensions supérieures sont un bullshit à base de pyramides et de messages célestes