Commentaires : Pourquoi la directive européenne sur le droit d'auteur alarme tant ?

médias
Presse
Filtrage
Liberté d'expression
droit-dauteur
commission-européenn
Tags: #<Tag:0x00007f921196ea60> #<Tag:0x00007f921196e678> #<Tag:0x00007f921196e178> #<Tag:0x00007f921196db60> #<Tag:0x00007f921196d548> #<Tag:0x00007f921196d098>

#1

L’Union européenne est à un tournant : c’est ce mercredi 12 septembre que la session plénière du Parlement européen doit trancher sur la très controversée proposition de directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique. Or, en souhaitant créer de nouvelles obligations pour renforcer la protection du droit d’auteur, deux dispositions particulièrement redoutables ont vu le jour. Article 11 : péril sur les liens L’article 11 entend créer un droit voisin pour les éditeurs de presse, qui leur donnerait un….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Un lien n’est pas une copie, c’est une référence. Peut-être devra-t-on se passer des inclusions automatiques (comme dans Discourse), ce qui n’est pas une grosse perte.

http://numerama.com

La « courte citation » est reconnue par le Convention de Berne. Y renoncer serait, pour les journalistes, se tirer une balle dans le pied. Tous se recopient en chaîne.


#3

Ils rêvent tous de transformer le web en une télé bis


#4

Mesdames, messieurs, calmez-vous et laissez faire les spécialistes.


#5

Tant que ça sera le politique qui aura le dernier mot, cette phrase est un voeux pieux.


#6

Il y a les lobbys derrières. Tant qu’il y aura de l’argent en jeu, ce sera jamais en faveur du peuple.

Faut s’y faire :slight_smile:


#7

Le droit voisin ça va tellement être un massacre avec les petits journaliste en faillite par manque de pub, so good.


#8

L’article 11 n’est vraiment pas très malin… plutôt que faire les demandes pour ajouter le liens vers les sources, on ne vas même plus les citer. De plus, un lien = plus de trafic sur le site visé ; en quoi les rendre plus difficile à mettre en place aura un effet positif ?

À force de contrôler et encadrer de plus en plus le web pour des futilité, tout ce qu’on va gagner c’est que de plus en plus de gens vont se diriger vers le darknet, par définition totalement incontrôlable lui.