Commentaires : Pourquoi il ne faut pas réparer son iMac Pro ou son MacBook Pro 2018 n'importe où

imac
Apple
Ordinateur portable
macbook-pro
Tags: #<Tag:0x00007f9212118a18> #<Tag:0x00007f9212118720> #<Tag:0x00007f9212118158> #<Tag:0x00007f9212127860>

#1

Apple n’aime pas trop que l’on aille voir ailleurs, surtout quand il s’agit de réparer l’un de ses produits. Et la firme de Cupertino est visiblement prête à tout pour en dissuader les propriétaires. Selon un document interne obtenu par nos confrères de MacRumors le 4 octobre 2018, un logiciel propriétaire indispensable au bon fonctionnement de l’appareil serait utilisé par Apple lors du processus de réparation de l’iMac Pro et du MacBook Pro 2018. Ce serait visiblement la puce T2,….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

Logiciels privateurs, matériel verrouillé, etc…

Est-ce qu’au moins Apple respecte la loi française en indiquant précisément la durée de disponibilité des pièces détachées pour ses machines ? (cf. article de HOP)

Pour ces machines de 2018, la disponibilité des pièces détachées, c’est jusque quand ?


#3

Etonnant qu’on laisse des marques mettre en oeuvre des pratiques parfaitement scandaleuses…
Et encore plus étonnant qu’autant de “fans” continuent à se faire tondre par ces gens - d’autant que la supériorité d’Apple - qu’elle soit technique, de l’ordre du design ou de l’ergonomie - relève d’un passé fort lointain maintenant…


#4

Un point qui finira par poser problème quand la firme de Cupertino décidera de retirer les objets en question de sa prise en charge S.A.V

Bah, ils rachèteront le modèle en vente et puis voilà, c’est bien le but de la manœuvre de toute façon


#5

Laissons infuser, l’UE cherche son prochain contributeur après Google. La roue tourne encore; sur qui va-t-elle s’arrêter ?