Commentaires : Pour YouTube, le harcèlement homophobe n'enfreint pas ses règles

cyberharcèlement
YouTube
société
Tags: #<Tag:0x00007f920c3d1558> #<Tag:0x00007f920c3d1418> #<Tag:0x00007f920c3d1288>

#1

Aux États-Unis, le « mois des fiertés » vient de débuter. Il est censé donner de la visibilité aux personnes LGBT+ ainsi que de sensibiliser le grand public au sujet des discriminations dont elles sont encore victimes. L’affaire qui touche YouTube ce 5 juin 2019 tombe donc au plus mauvais moment. La plateforme vient en effet de décider que le harcèlement homophobe que subit un journaliste gay du média Vox n’était « pas en violation » avec ses règles d’utilisation. Voici ce qu’il s’est….

Par Marie Turcan
Revenir à l’article


#2

#3

Facebook est américain et en tant que tel il applique le 1er amendement.
On a le droit de tout dire mais pas de tout montrer.


#4

Pourquoi il se tourne vers youtube, et non pas vers la justice ?

Le harcèlement relève de la justice, c’est un délit. C’est au dela de la simple “règle interne des services”. Et en fonction de la décision de justice, Youtube devra agir ou pas (et la personne accusée etre aussi sanctionné si nécessaire)


#5

lol… penser qu’une entreprise privée va faire respecter la loi ou l’éthique ( déjà que le Public galère ) :slight_smile: faut quand même sacrément être naïf.
Si demain c’était légale de pendre des homosexuels et de filmé les scènes, ils monterait tout un business dessus.


#6

Pourquoi il se tourne vers youtube, et non pas vers la justice ?

. « Dans ses vidéos, il n’appelle pas ses abonnés à harceler Maza », précise la plateforme, ce qui fait écho à des débats que l’on a également en France sur la responsabilité de youtubeurs dans le cyberharcèlement perpétré par leurs fans, sur lequel nous avons enquêté en avril dernier.

« La raison d’être principale des vidéos de Crowder n’est pas de harceler ou de menacer, mais juste de répondre à des opinions », argue YouTube.

« Bien que nous trouvions que le langage utilisé soit vraiment blessant, les vidéos mises en ligne n’enfreignent pas nos règles »,


#7

Bonne nouvelle pour notre cher @Chitzitoune qui va pouvoir continuer ses activités sur Youtube sans être inquiété.


#8

Potentiellement, tu es responsable de plus de harcèlement que bcp d’autres personnes avec tes post t’injures gratuites.


#9

Chut le marketeux YT, personne ne t’a demandé ton avis.


#10

#11

Je suis très flatté de t’avoir comme fan, mais à priori, ton comportement hostile, ciblé et répété ressemble bien plus à du harcèlement que mes activités sur YouTube que tu penses connaitre.


#12

#13

Assume un peu, ne fait pas ta timide.


#14

Paivre petit fasciste homophobe harcelé, tu vois un peu ce que ressentent tes victimes ?


#15

Toi, quand ton voisin fait trop de bruit, tu vas d’abord aller lui demander de se calmer ou tu envoies directement les flics ?

On va rappeler le rôle de la justice : régler des litiges entre personnes morales ou physiques si elles n’arrivent pas à s’entendre entre elles.

Et pourtant, c’est ce qu’il se passe tous les jours. Tu n’en as peut-être pas conscience, mais chacun de tes actes est régi par des lois et ces lois sont globalement appliquées par tout le monde.


#16

Et à coté de ça, une vidéo qui contient “Féministe” dans ses tags se fait démonétiser… -_-


#17

Le monde merveilleux des bisounours.
Ça collabore avec des terroristes, Ça déverse des déchets toxique dans les fleuves, sa pollue les nappes phréatiques, ça corromps nos élues pour passer des lois en force, ça dissimule des études sur la dépakine causant des milliers de malformation génétique et brisant des milliers de vie de famille etc etc etc…
arrête ton délire.
La loi a déjà du mal a contraindre les supers corporations de rester dans les clous, alors laisse moi taper une barre de rire quand tu me dit qu’elles le font d’elles même.
Cf : L’Etat du monde depuis 50 piges.


#18

Tous pourris, on connaît le refrain.
Dans le même ordre d’idées : ça fait des queues de poisson sur l’autoroute, ça fraude les impôts, ça ne se lève pas dans le bus pour laisser s’asseoir un vieux, ça ne laisse pas de pourboires aux dames-pipi, ça passe devant dans la file des supermarchés, ça écoute de la musique trop fort,…
Dans quel monde vivons-nous, ma pov’ dame !


#19

Dans un monde ou des gens confondent incivilités individuelles et délits/crimes commis par des multinationales impactant la vie de milliers voir de millions d’individus.
En effet triste monde.


#20

Eh oui triste monde où le manichéisme l’emporte sur la réflexion.