Commentaires : Pour Emmanuel Macron, Internet doit être une « librairie », mais pas à n'importe quel prix

YouTube
droit-dauteur
emmanuel-macron
articl
Tags: #<Tag:0x00007f9211391700> #<Tag:0x00007f92113914f8> #<Tag:0x00007f9211391340> #<Tag:0x00007f9211391188>

#1

Vendredi 24 mai, Emmanuel Macron a participé à un débat loin des plateaux télévisés. C’est sur la chaîne YouTube d’Hugo Travers, HugoDécrypte, qu’il a répondu à des questions en direct, durant près d’une heure. Il a notamment évoqué la question de la protection des droits d’auteur sur Internet, et le controversé article 13 de la directive européenne sur les droits d’auteur. L’article 13 continue d’inquiéter Hugo Travers est un vidéaste spécialisé dans les sujets d’actualité, notamment politiques. Il avait déjà….

Par Perrine Signoret
Revenir à l’article


#2

Selon lui, Internet est peu à peu en train de devenir « une formidable librairie, mais où personne n’achète de livre »

Un journaliste écrit des articles généralement.
Après faut savoir ce qu’il veut: moins d’accès “gratuits” c’est moins de propagande possible à moindre frais.


#3

Emmanuel Macron a répondu en disant qu’il n’y aurait pas de « blocage » des contenus publiés en ligne mais seulement une « forme de filtrage ».

Seules les fakes news du gouvernement seront autorisées.
Celles des autres partis politiques interdits.

Bienvenue dans la dictature à la chinoise.


#4

Franchement, je n’en ai plus rien à faire de ce qu’il veut, pense ou dit. C’est juste un menteur pathologique et un traitre professionnel adepte de la fake news qui ne sert que son seul et unique intérêt propre.

Il trahit ses alliés d’hier dès qu’ils ne lui servent plus… Alors que dire de tous les autres…

Ce type est juste un nuisible qu’il faut éradiquer au plus vite, à commencer par des votes massifs demain dimanche histoire de noyer les votes des rares larbins imbéciles à le soutenir encore…

A mon sens, c’est un type qui devrait être jugé pour haute trahison envers la France !


#5

Il vient surtout de privatiser une bibliothèque mondiale en la transformant en librairies qui filtrent ce qu’elles vendent et choisissent ce qu’elles mettent en valeur.


#6

C’est quoi la différence entre le filtrage et le blocage d’un élément sur internet ?


#7

A quand les autodafés ? Soit disant libéral et progressiste jusqu’à ce qu’il décide arbitrairement sur quels sujets être autoritaire et conservateur.


#8

Parler de librairie plutôt que de bibliothèque, tout est dit.

Je suis étonné qu’il n’ai pas encore aboli le domaine public.


#9

sauf que c’est faux… on a jamais autant téléchargé comme des gorets et il n’y a jamais eu autant de production de films et séries.

et on a 20 ans de recul maintenant sur le téléchargement illegal.


#10

Bref, encore et toujours un pion des lobbies…