Commentaires : On a vu Call of Duty Modern Warfare à l'E3 : du réalisme violent sous couvert d'une « complexité morale »

Jeux Vidéo
call-of-duty
e3-2019
Tags: #<Tag:0x00007f92122272d8> #<Tag:0x00007f9212226ec8> #<Tag:0x00007f9212226c70>

#1

Comme beaucoup d’autres franchises annuelles avant elle, Call of Duty avait bien besoin d’une cure de jouvence. Quelques jours avant l’E3 2019, Activision a officialisé Call of Duty : Modern Warfare, un reboot opéré par Infinity Ward. La révolution sera-t-elle de mise ? Dans les grandes lignes, Call of Duty restera Call of Duty mais les quinze minutes que nous avons vues à l’occasion d’une présentation presse a confirmé cette emphase sur le réalisme — quitte à tomber dans le too much.….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

qu’est ce que ça devient désagréable de lire numerama avec ses jugements de valeurs, un jeu de guerre violent, au secours…


#3

Il est où le réalisme ?
Parce que à chaque fois que je joue à un Call of Duty, je tombe dans des fous-rires :

  • Soldats qui courent et qui tombent en boucle
  • Les cadavres qui disparaissent dès qu’on a le dos tourné
  • Des impacts de balles sur des écrans cathodiques
  • Les murs qui volent en éclat au contact d’un char à 2km/h
  • La disparition et grand calme dès qu’on s’abrite dans un bâtiment après un éboulement
  • Tous les snipers portent une montre qui éblouit et montrent leur position
  • à 14H, on me demande d’aller au Sud, le Soleil est face à moi… Je suis en Amérique du sud
  • Les drones gentils ont une LED Verte, les méchants sont rouge

Etc…
Le Call of Duty qui avait le moins de problème de réalisme, c’est Infinite Warfare !


#4

Je vois pas en quoi c’est mal de noter qu’il y a une différence entre tuer un terroriste qui te tire dessus et un qui est en train de manger son petit dej tranquille en pyjama avec ses enfants et sa grand mère … Comme le dit l’article c’est l’angle que semble prendre cet opus, que même les gentils peuvent faire du mal si c’est pour le bien commun (au vu des trailers).


#5

Wow ! Autant d’aveuglement ça fait peur !
Parce qu’il te faut quoi pour ce soir violent, que le jeu sorte en 8k avec la possibilité de tuer tout ce que passe devant toi ?

Tu porte bien ton pseudo toi…

Personnellement j’ai arrêté de jouer à ces merdes justement a modern warfare 2 a cause de la fameuse scène dans l’aéroport… parce qu’ils étaient allés trop loin !
Et ça devient un défouloir, de la violence gratuite.
La violence je la côtoie régulièrement et je ne suis pas sûr que tu sache réellement ce que c’est ou alors tu ne t’en rends pas compte… et c’est ça le problème


#6

Bah devient militaire si ta soif de réalisme n’est pas étanchée alors !
Là tu auras l’occasion de t’en rendre compte


#7

…Ou jouer à des jeux un minimum réaliste !
ARMA3 par exemple ?


#8

Ca reste un jeu. Après la question est : “a-t-on le droit de jouer avec ça ?”.
Disons plutôt que c’est une représentation de la réalité.
Après, est-ce que “tuer” une représentation hyper-réaliste d’un homme plutôt qu’un parallélépipède rectangle sur lequel il est indiqué “homme” est plus critiquable ? Pour moi, non. C’est la conception qu’on s’en fait qui l’est. Si on est conscient qu’on utilise le jeu comme un défouloir et que ça s’arrête là, il n’y a pas de soucis. Si on commence à avoir des pulsions perverses qui nous donnent une réelle satisfaction plus dans le fait de tuer que d’avancer dans le jeu, là il faut se poser des questions…
Mais, même dans ce dernier cas de figure, je préfère que ces personnes réalisent leurs fantasmes dans un jeu plutôt que dans la vie réelle.