Commentaires : On a essayé le HoloLens 2 : la réalité mixte nous a enfin bluffés

hololens
mwc
Microsoft
hololens-2
Tags: #<Tag:0x00007feefbeb1990> #<Tag:0x00007feefbeb1850> #<Tag:0x00007feefbeb1710> #<Tag:0x00007feefbeb15d0>

#1

C’est peu dire que nous partions pessimistes quand nous sommes arrivés à 9h pétantes sur le stand Microsoft au MWC 2019. La mission ? Tester le HoloLens 2, le casque de réalité mixte que l’entreprise de Redmond a clairement adressé aux entreprises. Car après le premier HoloLens et son champ de vision oscillant et étroit, Magic Leap et ses promesses irréalistes et quelques startups qui ont tenté l’aventure sans grand succès, la réalité mixte en 2018 était bien triste. En 2019,….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

C’est juste dommage que ce soit inaccessible au grand public, même sous forme de démo. :frowning:


#3

Le gros problème est le prix. Ce n,est pas juste pour les entreprises, puisque c’est même trop cher pour les PME. Seule les grosses entreprises peuvent y penser.

Avis perso, cette technologie devrait aussi être décliné vers un projecteur sous forme de lunette pour ceux qui travaille avec une combinaison avec un masque complet pour projeter sur la visière devant soit


#4

Grosse application dans tout ce qui va être pilotage aussi, armée probablement même si ça gueule un peu du côté des devs


#5

Vu le cout du travail, si ça apporte un vrai gain de productivité, je pense que même une PME a tout intérêt à dépenser cette somme.
Et j’ai vu dans un autre article qu’il y avait des offres de location au mois (à plus de 100€ tout de même) pour ceux qui ne veulent pas investir 3500€ sans trop savoir le retour exact.

Sinon y’a un programme de customisation, avec l’exemple de l’intégration à un casque de chantier, donc l’intégration à un masque complet doit être envisageable.
Par contre je doute de la “projection” sur la visière, les écrans de l’hololens ne sont pas juste une surface transparente sur laquelle l’image est projetée.


#6

3500 €, même pour une PME ce n’est pas grand chose. En comparaison : la moindre machine outil table très vite dans les coût à six chiffres, un salarié au SMIC avoisine les 20 k€ par an.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier les coûts des applications qui ne sont pas inclus dans le prix d’achat des lunettes.


#7

“côté champ de vision, Microsoft a bien retenu la leçon et l’affichage prend désormais une fenêtre grand-angle devant soi,_ difficile à calculer_, mais suffisante pour que l’expérience ne soit pas bridée.”
Je ne comprends pas: en principe, c’est le travail d’un journaliste d’obtenir les infos que les fabricants se plaisent à masquer lorsqu’elles ne leur sont pas favorables. Hololens 1 avait un FOV beaucoup trop restreint et donc cette information n’était jamais mise en avant. Aujourd’hui “on” nous dit que c’est amélioré. Le plus simple et objectif, c’est de nous dire exactement quel est le FOV de ce produit. Et de l’écrire noir sur blanc. Rien de très compliqué me semble-t-il…sans quoi, ce n’est pas de l’info mais de la pub déguisée…


#8

Information vérifiée (après 5 minutes de recherche): Field of view de 43°x29°, soit bien en-dessous du moindre casque VR qui tourne autour de 100 à 110° horizontaux pour les plus basiques jusqu’à 200° pour les plus coûteux en 2019. Pour info, l’oeil humain a un hfov de 200° et vfov de 135° (cela varie selon les critères en ce qui concerne la vision périphérique).
Donc entre 43°x29° et 200°x135°, cela fait une solide différence et empêche de voir des objets de grande taille. Il y a du progrès, mais le compte n’y est pas.