Commentaires : Nouvelles boxes, forfait mobile, abonnements fixes : ce que prépare Free pour 2018

adsl
Free
Free Mobile
box-multimédia
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a4ca108> #<Tag:0x00007f3d2a4c9f50> #<Tag:0x00007f3d2a4c9de8> #<Tag:0x00007f3d2a4c9c30>

#1

Il est grand temps que Free renouvelle son offre dans l’Internet fixe, par exemple en sortant une nouvelle box et en se montrant plus incisif sur sa grille tarifaire. En effet, le fournisseur d’accès à Internet est désormais en train de perdre des abonnés dans le haut et le très haut débit. C’est ce que le quatrième opérateur a admis en dévoilant ses résultats pour le premier trimestre 2018. Bien que minime, puisqu’elle implique le départ de 19 000 clients,…. Publié sur https://www.numerama.com/tech/373581-nouvelles-boxes-forfait-mobile-abonnements-fixes-ce-que-prepare-free-pour-2018.html par Julien Lausson


#2

Actuellement je paie 40 balles pour du 5Mb/s. Du coup, j’assimile ça à du “haut de gamme”… ne serait-ce que pour le rapport débit/prix :slight_smile:
Plus sérieusement, je suis enthousiaste d’accueillir ces nouvelles moutures de Freebox mais m’est avis que leur intérêt sera limité par la bande passante de votre connexion … (si nouveaux services 4k etc…).


#3

Un forfait intermédiaire entre le ‘quelques Mo’ et le ‘tout illimité’ ?

Revenir aux 20 euros d’origine dans le fixe ??


#4

L’insatisfaction client a pris le pas sur la “générosité” de l’offre commerciale et les actionnaires en sont conscients…
.
Sur l’internet fixe, le probleme principal de free est ancien et récurrent et ne semble jamais avoir été une priorité de l’entreprise alors que c’est le coeur de metier des telecoms, c’est la collecte et le peering…
Tout les liens de collectes (entre les NRA/NRO et l’infrastructure réseau propre a free) sont chroniquement sous dimensionnés et donc saturés de façon quasi permanentes ce qui entraine un “engorgement” du reseau interne a free ce qui est normalement impensable chez un operateur telecom qui se doit de mettre a niveau son infrastructure pour accueillir ses clients.

L’autre point noire, c’est le peering (l’interconnexion de l’infrastructure de free avec les autres opérateurs/datacenters/fournisseurs de contenu et donc “internet en général”) qui est totalement défaillant car fait a minima avec comme seul objectif la réduction du cout de celui ci et qui entraine les fameux problèmes récurrents c-a-d les problèmes de débits avec youtube/netflix/mycanal/apple/steam/&co

En ajoutant c’est 2 problèmes on se rend compte que free a donc un réseau largement sous dimensionné du client jusqu’à internet (du sous sol au toit) ce qui n’est pas serieux et qui fait fuir les clients souhaitant simplement une infrastructure adéquate capable de fournir le service qu’ils ont achetés de façon correct et non dégradé par manque d’investissement.
L’utilisation de cette infrastructure par free mobile, la mise en service du VDSL sur les FB v6 et le déploiement de la fibre ne font que accentuer cet engorgement par une explosion de la bande passante consommé par les clients sans que cela ne déclenche de réels investissements.
Quand free était “le moins cher de loin” cela passé car le prix bas passe souvent avant la qualité de service attendu, mais aujourd’hui avec des prix juste dans la moyenne et un probleme recurrent de debit cela va finir par leur couter cher.


#5

Je les ai quitté il y a 6 mois, ils étaient pas foutu de règler le problème que je ne recevais pas les appels sur mon mobile. . .

ils m’avaient envoyé une nouvelle carte sim, problème no résolu. . .

donc, mon départ immédiat chez la concurrance, et là internet double débit et la 4 G en permanance !

je paye que quelques roros de plus que chez free !


#6

En faite, en tant qu’opérateur “pur”, Free est du low cost (peering international moisi même online.net, qui appartient à illiad a ses propres contrats différent de free…, pas de routes opérateur MMS, niveau de suivit très “basique”,…) mais c’est une partie “difficilement visible” pour l’utilisateur

Par contre, à coté de ça, sur certains services, ils se bougent nettement plus le cul que les autres (même si c’est moins le cas par rapport à y’a quelques années). Ce qui est très con techniquement car comme le souligne @bob3, ça ne fait que renforcer les merdes / problemes, car leur coté opérateur n’est pas capable de le supporter correctement.

A une époque, ils étaient moins cher que les autres, maintenant, c’est plus le cas, donc c’est difficile à défendre le fait de vouloir monter les prix pour “monter en gamme” (et arriver au niveau des autres en faite…)