Commentaires : Niveau de stress, vocabulaire : votre entretien d’embauche sera peut-être jugé par une IA

Intelligence artificielle
Entreprise
algorithme
Tags: #<Tag:0x00007f920bd01bb0> #<Tag:0x00007f920bd01a70> #<Tag:0x00007f920bd01908>

#1

« À vous de jouer ! Vous allez répondre à 5 questions vidéo, puis à un questionnaire écrit  », annonce le site. « Votre entretien durera 7 minutes  », précise-t-il. Et pas une de plus. 45 secondes de préparation pour lire la question, et une minute pour y répondre, c’est tout. En face, pas de recruteur, juste notre écran d’ordinateur, et le retour caméra qui semble nous regarder droit dans les yeux. «  C’est vraiment déshumanisant », conclut Maud, qui a vécu l’expérience en postulant pour un….

Par Aurore Gayte
Revenir à l’article


#2

Les “trucs” pour plaire à l’IA, en fait c’est la même que pour plaire aux recruteurs…
Face aux recruteurs humains non plus on sait pas exactement ce qui joue, et comment

Bon par contre, je pense pas que ce sera utilisé dans les secteurs qui recrutent vraiment, pcq dans ces domaines, c’est autant la boite qui doit se vendre au candidat que l’inverse, et ça se fait pas sans vraie conversation.
Y a que dans les secteurs on les candidats sont trop nombreux (et ont vraiment besoin de trouver un job, n’importe ou) que ça peut être accepté, et pas vraiment par choix :frowning:


#3

Franchement, si cette nouvelle mode possède une réelle efficience, alors je ne vois pas trop l’intérêt de maintenir un être humain dans la boucle. Il serait beaucoup plus efficace qu’une IA en mode apprentissage profond s’auto-recrute en se posant à elle-même via des questions sournoises, des pièges qu’elle s’ingénierait par ailleurs à éviter. Au bout de quelques millions d’itérations, c’est à dire de quelques millisecondes, l’employé parfait pour le poste serait généré.


#4

Je trouve cela terrible.
C’est justement l’interaction avec son interlocuteur qui fait toute la richesse d’un entretien. Là, il n’est plus question de ressenti personnel, mais juste d’analyse par des critères préétablis. En plus, il y a un timing ultra précis à respecter. Tout le contraire de la vie réelle où les imprévus et les interactions peuvent largement contribuer à un temps plus ou moins long. On est dans le speed dating de l’offre d’emploi. Au secours…