Commentaires : Netflix, Disney+, Canal, OCS : le grand comparatif 2020 des offres de SVOD en France

streaming
Netflix
Séries TV
Cinéma
Disney
amazon-prime-video
Tags: #<Tag:0x00007f3d361dd9c0> #<Tag:0x00007f3d361dd880> #<Tag:0x00007f3d361dd740> #<Tag:0x00007f3d361dd600> #<Tag:0x00007f3d361dd4c0> #<Tag:0x00007f3d361dd380>

#1

Un internaute français sur cinq (19,9 %) avait au moins visionné un programme en vidéo à la demande dans le mois, d’après le Baromètre de la vidéo à la demande du CNC publié en juillet 2019. Ils n’étaient que 17 % un an plus tôt. En janvier 2020, on apprenait qu’un Français sur 10 paie désormais pour un abonnement à Netflix. C’est indéniable, la vidéo en streaming est en plein essor. Dans la vidéo à la demande, il y a tout ce qui….

Par Marie Turcan
Revenir à l’article


#2

Les plus gros pollueurs numérique,
Les services les plus privateurs de libertés,
Les services les plus centralisateurs et minitellisants,
La présence des DRM !
Donc à boycotter !


#3

Imagine si tout était piratable sur net, sans DRM, cela n’arrêterait pas les transfères de données voir cela les augmenterait, il n’y aurait pas de reversement pour le travail accompli et plus de nouveauté à consommer, car plus d’argent pour les financer. Les DRM c’est vrai que ça prive de la liberté de pirater…

Ce qui me gêne dans tout ça c’est les exclusivités a une plate-forme, au bout d’un certain temps on devrait retrouver ces œuvres sur les autres plates-formes, et plus longtemps après accessible librement.


#4

Cela n’arrangerait pas totalement le problème je suis d’accord. C’est pour cela qu’il faut d’autres réglementations pour limiter l’impact à commencer par une limitation du volume des données échangées par personne et donc mettre une limite par mois sur les abonnements : 20 Go par exemple.
Il faut favoriser le p2p plutôt que les services de streaming centralisés qui consomment bien plus d’énergie qu’ils soient légaux ou pas d’ailleurs.
Enfin pour le droit d’auteur je suis plutôt favorable à une licence globale, alors oui ça implique qu’il y aura peut être moins de contenu produit et moins de ressources financières pour le faire. Mais je préfère cette situation plutôt qu’une fuite en avant vers des services centralisés qui nous enferment et qui consomment de plus en plus.


#5

1 et 2 écrans HD, 4 écrans 4K

1 écran, c’est SD.


#6

En parlant de limite cet été mes gosses ont bouffé 50 Go sur youtube en 10 jours sur un mobile, le we c’est illimité j’ai halluciné (ils étaient avec leur mère on est divorcé)
Donc 20 Go c’est pas assez :wink:
Le p2p Spotify en est revenu, je trouve ça dommage. Il pourrait y avoir un système de récompense si on maintient un gros cache pour le p2p…


#7

Tënk a l’air très prometteur, je ne connaissais pas et vais essayer ! C’est dommage qu’ils soient techniquement si en retard comparé à leurs “concurrents”