Commentaires : Ne dites plus « hackathon », mais marathon de programmation

hacker
adblock
traduction
hack
Publicité
data-center
Tags: #<Tag:0x00007f9210f59fc0> #<Tag:0x00007f9210f59e80> #<Tag:0x00007f9210f59d40> #<Tag:0x00007f9210f59c00> #<Tag:0x00007f9210f59ac0> #<Tag:0x00007f9210f59980>

#1

Du fait de la domination des États-Unis sur le numérique, de nombreux termes qui lui font référence sont anglophones et s’imposent de fait dans le langage courant. Votre vocabulaire est ainsi façonné par cette influence : vous parlez de « mail » plutôt que de « courriel » ou bien de « podcasting » pour « diffusion pour baladeur ». Et les exemples pourraient être multipliés. Malgré ce raz-de-marée terminologique, il y a un bastion qui résiste encore et toujours à l’envahisseur : c’est la Commission d’enrichissement de la langue….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Personne n’en a rien à cirer, de ce qu’une commission peut avoir à dire sur le sujet. Non pas parce ,qu’ils ne maîtrisent pas le sujet, ce qui peut être débattu mais simplement parce qu’une langue ne suit pas les circulaires et bulles de quelque organisme que ce soit. On peut imposer une langue nationale mais après ça, elle bouge comme elle veut…