Commentaires : Natural Cycles : un algorithme peut-il être une contraception fiable ? Une gynécologue nous répond

femmes
Sexe
application mobile
Santé
Tags: #<Tag:0x00007f92189a12b0> #<Tag:0x00007f92189a10d0> #<Tag:0x00007f92189a0ef0> #<Tag:0x00007f92189a0d38>

#1

Peut-on faire confiance à un algorithme chargé de calculer quand une femme est fertile ? La question se pose, alors qu’un hôpital suédois a annoncé en ce mois de janvier 2018 avoir recensé 37 cas de grossesses non désirées chez des utilisatrices d’une même application. Natural Cycles est « la première et la seule application à être certifiée en tant que contraceptif ». Ces mots sont ceux d’Elina Berglund, la cofondatrice de ce service. En décembre dernier, lorsque nous avons commencé à nous intéresser…. Publié sur https://www.numerama.com/tech/322994-natural-cycles-un-algorithme-peut-il-etre-une-contraception-fiable.html par Nelly Lesage


#2

"Je n'ai aucune compétence pour parler de contraception."

#TraduisonsLes


#3

Quand vous précisez « par rapport à l'hormonal », il faut avoir en tête que ça a aussi son taux d'échec. En France, sur 200k avortements par an, tu avais 2/3 de pilules par exemple.


#4

Les chiffres que tu énonces ne disent rien du taux d'échec pour la pilule (pourcentage de femmes ayant une grossesse parmi celles utilisant en continu la pilule): Dans une société où toutes les femmes utiliseraient la pilule en continu, il y aurait, sur l'ensemble des avortements de l'année, 100% de femmes sous pilules, et ceci, que la pilule soit efficace ou pas.


#5

Pfff, la pilule on peut niquer quand on veut. Et puis efficace ne veut pas dire à 100%, y'a toujours des risques, même avec la pilule (la plupart du temps, c'est un oubli). Le mieux est de combiner différentes méthodes efficaces pour réduire drastiquement les risques.


#6

il existe aussi un petit implant qui s'insère dans le bras


#7

C'est pour le fist fucking ? On peut tomber enceinte comme ça ?


#8

Ça évite les oublis mais ce n'est pas supporté par tous le monde (possibilité de règles en continu, douleurs abdominales et nausées, changements d'humeur...).


#9

bah non, ce sont des oublis de pillule, rien à voir avec un "echec de l'hormonal."

c'est pour ça que l'implant est efficace ou bien le patch.

ma femme a été sous patch pendant 10 ans, quand on a décidé de faire un enfant, arrêt du patch, enceinte 3 semaines après.


#10

merci pour cette mise au point claire et nette. Arnaque.


#11

puisque tu pars dans le graveleux, rappellons qu'il existe une méthode 100% efficace, naturelle, bio, sans risque : sodomie.

c'est très répandu comme méthode pour les femmes au moyen-orient.


#12

Qui aurait cru qu'un jour la ligne éditoriale de Numerama serait la contraception et les apps dédiées aux menstruations.


#13

bah c'est moins chiant et plus fédérateur que Spectre ou Snowden.


#14

On a le droit de préférer les vagins ou c'est trop has-been ?


#15

Natural Cycles a au moins le mérite de souligner une réalité : l’absence notoire de contraceptions non hormonales, mises à disposition des femmes et des couples qui ne souhaitent pas d’enfants.

  • Préservatif h/f
  • Stérilet

#16

le préservatif ne doit pas être conseillé comme contraception, tellement ça foire souvent... déchirure, etc

il faut faire preservatif + retrait systématique.


#17

C'est bien connu que des gris-gris, de la tisane de camomille ou un calendrier lunaire c'est nettement mieux.

ll faut enlever le Prince-Albert c'est plus sur. :grin:


#18

nan mais c'est vrai la contraception par préservatif c'est la voie directe vers le rayon pampers dans les 2 ans...

une capote c'est fait pour empecher les MST, même si ça se déchire ça marche assez bien car les MST ça se transmet pas si facilement.

en revanche, une capote percée, tu éjacules joyeusement dans une gamine de 17 ans fertile à mort : c'est enceinte direct !