Commentaires : Microsoft Project xCloud Bêta débarque en France : tout savoir sur le service de streaming de jeu vidéo

Microsoft
Xbox
cloud-gaming
Tags: #<Tag:0x00007f3d31c832d0> #<Tag:0x00007f3d31c83190> #<Tag:0x00007f3d31c83050>

#1

Malgré le contexte actuel compliqué, Microsoft doit concrétiser la phase 2 de Project xCloud, évoquée en fin d’année dernière à l’occasion de l’événement XO19. Le service de jeux vidéo en streaming, accessible depuis une plateforme mobile, est pour le moment testé par les joueurs de trois pays (Corée du Sud, États-Unis et Royaume-Uni). Dans un billet publié le 7 avril, la firme de Redmond a annoncé le lancement des inscriptions à la bêta pour la France. Néanmoins, cela ne veut….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

Il faut boycotter cette atrocité.
Le cloud gaming est un DRM, cette technologie va contrôler la manière dont on utilise les jeux vidéos.
Devoir être en permanence connecté en ligne pour jouer à des jeux solo c’est un scandale.
Avec le cloud gaming vous n’aurez plus le droit de modder vos jeux, plus le droit de jouer hors ligne, vous serez fliqués, si la plateforme ferme vous perdrez tout ce que vous avez payé.

J’aimerai un Internet décentralisé sans cloud minitel 2.0. Avoir la possibilité de m’autohéberger et ne plus avoir ce CG-NAT dégueulasse sans Ipv6 sur mon abonnement mobile.


#3

Si ça marche juste avec un abo, je vois pas le souci, c’est comme un netflix ou un spotify.
S’il faut payer ses jeux un a un, et qu’on perd autre chose que le possibilité de streamer si on coupe l’abo, oui y’a un souci.


#4

Je n’aime pas non plus Netlix et Spotify, ni le streaming en général. Le streaming est une aberration technologique car c’est très mal optimisé pour Internet comparé au P2P. En plus Netflix et Spotify obligent ces utilisateurs à installer des logiciels malveillants (DRM).


#5

Malveillant ? Faut pas abuser non plus
C’est comme n’importe quel abonnement, t’as accès au service dans les conditions définies tant que tu payes, et c’est tout. C’est pareil pour un abonnement à une salle de sport ou aux transports en commun, si t’arrêtes de payer tu perds accès à tout, mais ça te donne accès à un service d’un taille que tu ne pourrai pas avoir pour toi seul.

Pour l’impact sur le réseau par contre, je partage ton avis, centraliser une énorme part du trafic internet sur quelques services rend le réseau très dépendant de leurs choix d’interconnexion, ça peut être très mauvais.


#6

Je considère les DRM comme des logiciels malveillants car ils ne m’apportent que de la nuisance et aucun avantage. Un logiciel qui obéit à des intérêts autres que les miens et qui s’exécute sur ma machine je considère ça comme malveillant puisque le logiciel n’est pas libre et que donc je peux pas neutraliser son comportement malveillant.
Ça reste mon opinion, et je sais que c’est très loin d’être partagé mais je continuerai de le penser quand même, j’ai très mal digéré les lois DADVSI et HADOPI qui ont pérennisé ce système destructeur de la philosophie du logiciel libre.

La comparaison avec la salle de sport se limite à son aspect économique. Mais il y a une très grande différence: la salle de sport est un bâtiment, donc un bien limité et pas facilement reproductible contrairement à des fichiers qui s’échangent sur un réseau informatique.
Pour moi les locations des biens matériels ne sont pas comparables avec les services de minitel 2.0. Là en faite ils font exprès de rajouter de la rareté là où il n’y en pas, sans même parler du flicage et du contrôle des utilisateurs.


#7

Pour le jeux en streaming, y a bien une rareté, c’est les ressources.
Quand à la salle de sport limitée en places… non c’est pas ce qui fait son prix, même si elle est jamais pleine c’est payant.
Ce qui fait le prix c’est le besoin de gagner de l’argent pour compenser les couts (construction de la salle, impots, salaires… ou licenses et frais d’hébergement pour le streaming), rembourser l’investissement de départ, et dégager du bénéfice.


#8

Dommage que ca marche qu’avec une manette Xbox, j’aurais bien testé


#9

Ils nous ont à l’usure. Ça fait 20 ans qu’ils veulent nous pousser leur Network Computer. Il suffit d’attendre que les gens oublient et on te le re-fourgues sous une autre forme. Jusqu’à ce que ça rentre.

Ils ont déjà réussi à imposer le loyer logiciel.