Commentaires : Microsoft interdit à ses employés d'utiliser son concurrent Slack

slack
Microsoft
Tags: #<Tag:0x00007f92110d42b0> #<Tag:0x00007f92110e3c38>

#1

Microsoft a interdit l’utilisation de Slack à ses employés, a rapporté GeekWire le 21 juin 2019, qui a obtenu une liste interne des logiciels et applications que la multinationale bannit. Slack se trouve dans la catégorie « prohibée » tandis que d’autres services comme Google Docs ou Amazon Web Services sont « découragés ». Slack est un outil de discussion et collaboration pour faciliter le travail en interne des salariés. C’est le concurrent direct de Microsoft Teams, lancé en 2017, qui propose peu ou….

Par Marie Turcan
Revenir à l’article


#2

Une petite précision sur GitHub : C’est assez surprenant étant donné que GitHub appartient maintenant à Microsoft, mais c’est la version cloud (publique donc) que Microsoft déconseille.
Ils ont vraisemblablement des installations sur site (ils appellent ça on-premise) pour gérer leur code sensible.


#3

Bref en gros ils veulent juste que leurs infos sensibles ne quittent pas leur infra interne, ce qui est assez logique quand on peut se le permettre.


#4

Rien de choquant dans tout ça. Dans un chat, y a quand même souvent des données sensibles. Alors quand on édite soi-même un truc qui fait le taff, on le rend obligatoire.