Commentaires : L'IA « ne peut être vaincue » : le champion de go qui avait affronté AlphaGo arrête sa carrière

Intelligence artificielle
alphago
Tags: #<Tag:0x00007f9209513a90> #<Tag:0x00007f9209513950>

#1

Une page se tourne dans l’histoire du go. Le joueur sud-coréen Lee Sedol, qui s’était frotté à un système d’intelligence artificielle extrêmement performant lors d’une série de cinq matches épiques, a décidé de se retirer du circuit. Et c’est justement à cause de cette IA, surnommée AlphaGo, que le joueur professionnel a pris sa retraite : elle est trop forte et ne pourra jamais être battue par un humain. En 2016, Lee Sedol avait perdu assez largement contre AlphaGo, par quatre….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

la version de l’IA qui a été opposée à Lee Sedol n’est plus la plus forte

Ca on n’en doute pas mais Google ne pourra jamais se prévaloir d’être champion du monde de quoi que ce soit.
Les loisirs et/ou sports ont été créés par et pour les humains. Il est donc normal qu’ils aient été “calibrés” pour les humains et que dès qu’on biaise (ou triche), l’humain perde


#3

Pas grave, l’IA est plus forte aux échecs, poker, dames, tarot, belote… ça empeche pas de jouer…

Il se trouve une excuse surtout le gonz.


#4

Ça n’empêche sûrement pas de jouer mais peut-être de faire les sacrifices nécessaires pour se maintenir dans les meilleurs si on sait que c’est perdu d’avance…


#5

Je ne vois pas ou il y a triche, le Go est un jeu de pure logique, cela démontre juste qu’au “jeu de la logique universelle” une machine est dorénavant plus performante que l’homme.


#6

Totalement débile de comparer des humains et des machines, et en plus de leur remettre un titre !
Moi aussi je peux battre le record du 100m de Usain Bolt ,… si je le double avec une Tesla…


#7

c’est pas débile, ça fait longtemps que l’humain est dépassé physiquement en force, vitesse, etc

là il est dépassé dans le domaine où il était le meilleur de la galaxie : résoudre des problèmes logiques ouverts à données incomplètes.

je comprends que le mec démissione et fasse une dépression…


#8

google non, mais la machine elle même peut… rien de l’empêche de twiter et de se la peter grave.

il suffit juste d’une petite passerelle python : deepmind <-> api twiter.


#9

On parle de triche dès que les conditions standard ne sont plus réunies et qu’on en tire un avantage. Ce qui est le cas puisqu’un non-humain joue.


#10

Le fait qu’une machine soit meilleure que l’homme est JUSTEMENT le but recherché depuis qu’on est capable de construire des machines.
Si l’homme restait supérieur à toute machine, il n’y aurait plus aucun intérêt à se faire chier à en construire.

Sinon j’ai vu le documentaire sur Netflix, il est sympa mais j’ai un reproche à lui faire : il est axé sur la fameuse rencontre homme/machine, et la partie technique, l’ingénierie ,est très peu abordée. C’est dommage.


#11

Quand tu auras son niveau, tu parleras…

Et même s’il redevient numéro un, ce dont il doute

Ça ne ressemble pas trop à ma définition de “se trouver une excuse”.

Ce mec est juste l’un des plus humbles qu’il m’est été donné de voir, mais bon…


#12

Bon, il ne reste plus qu’a faire jouer 2 IA l’une contre l’autre …


#13

Si “tricher” est le fait d’être non-humain, alors, oui, il va être difficile de détrôner l’humain…

Je comprends pas trop la logique derrière… on cherche à savoir si la machine peut être plus efficace que l’humain dans cette tâche précise et tu reproches le fait que, pour y parvenir, on utilise une machine…

Moi, monsieur X, suis plus rapide que toute personne non X à l’épluchage de pommes de terre…


#14

Non parce-que le 100m se cours a pieds, pour le faire, il te faut des pieds, et des jambes.
Sinon ont appel sa du sport automobile. Rien a voir.
Quand ont fait des parallèles, faut pas raconté de la merde.


#15

Déjà fait. Les IA apprennent en jouant contre des copies d’elles mêmes, ou contre d’autres IA pour atteindre ce niveau.
Et la réponse est Oui, il y a des IA plus performantes que d’autres.


#16

Il manque 2 conditions: … et jouer contre des humains et être classé

Je dis juste qu’on connaissait un peu la réponse à l’avance.


#17

Et bien chapeau. Et cela va continuer dans tout les domaines productique, technologique, vente , loisirs réduisant ainsi la nécessité d’avoir recours à l’être humain qui de ce fait deviens non rentable sur la planète. Vive l’intelligence artificielle qui bien n’existant pas c’est transformer en véritable religion du cac40.


#18

en connerie naturelle tu es imbattable : même par un IA qui triche ! bravo


#19

La triche, ou plutôt le grotesque, est manifeste puisque le cerveau humain, lui, ne consomme qu’à peine 20w, contre des milliers, voire des dizaines de milliers de watts pour alphago et tous ses serveurs derrière. C’est un peu comme si on confrontait un haltérophile à une grue. La grue gagne. Ha!

Le simple fait qu’un humain ait pu faire presque jeu égal en dépit de la débauche d’énergie dépensée par la partie adverse montre bien qu’il y a quelque chose d’irreductiblement efficace (rapport performances/coût énergétique) dans le fonctionnement du cerveau humain, que les machines ne parviennent pas à capturer.


#20

Non, on parle de triche quand y’a une entorise aux règles

Le fait que des “joueurs” aient des capacités différentes n’est pas de la triche, c’est même un des buts de pouvoir les “classer” en performance dans une compétition

Si tu es face à Teddy Riner, la rencontre sera pas équitable, assurément, tu as presque aucune chance de gagner, et pourtant, il ne triche pas, il est juste meilleur que toi, en respectant les règles de la compétition

C’est pareil avec une compétition “de réflexion / stratégique”

Et la résultat logique, c’est qu’il va y avoir des compétitions “uniquement humains” dans les règles, tout comme y’a des compétitions que pour hommes ou femmes, ou que pour les personnes handicapées, etc… quand le but n’est plus de voir qui est le meilleur, de façon globale, mais avec des critères particuliers