Commentaires : Les tweets douteux sur le coronavirus sont désormais masqués d'un avertissement

désinformation
Twitter
Santé
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d2ea2db50> #<Tag:0x00007f3d2ea2d920> #<Tag:0x00007f3d2ea2d718> #<Tag:0x00007f3d2ea2d3a8>

#21

Si un prestataire de blablabtage n’est pas un éditeur de contenu, il n’a pas censurer quoique ce soit sur le motif du “je suis pas d’accord”.

Que les poivrots du bout du bar discutent de la terre plate ou des reptiliens, ça regardent qu’eux, le barman n’a pas à les foutre dehors ou leur interdire d’en parler


#22

la comparaison ne tient pas…

twitter / facebook c’est comme coller des affiches dans la rue.


#23

Non, Facebook et Twitter sont des lieux privés ouvert au public, comme un bar, un magasin, une entreprise, etc… (plus le fait que y’a des sections ouvertes au public, et d’autres privés)

Ce sont pas des lieux publics, comme la rue


#24

Pour Facebook, ce n’était pas le deal de départ. On m’a fait croire que c’était une discussion entre amis. Donc avec un groupe fermé d’abonnés connus à l’avance, ce qui est la définition de la communication privée.

Puis sont apparus sur mon ‘mur’ des inconnus.

Les réseaux sociaux se sont consciencieusement attachés à brouiller la distinction privé-public, en jouant sur la transitivité.

Qu’ils se démerdent avec ça.


#25

Il faudrait un avertissement sur tout ce qui est publié par Buzzfeed et les blogs du même genre.