Commentaires : Les robots doivent-ils avoir peur de mourir ?

robotique
Intelligence artificielle
long-format
Tags: #<Tag:0x00007f920ce07e78> #<Tag:0x00007f920ce07d10> #<Tag:0x00007f920ce07ba8>

#1

«  Les robots d’aujourd’hui manquent d’émotions  », affirment Kingson Man et Antonio Damasio, dans un article de recherche paru dans Nature Machine Intelligence en octobre 2019. À leurs yeux, il est clair que cette absence dans la programmation robotique relève d’un frein à l’émergence d’une intelligence artificielle pour laquelle le mot « intelligence » aurait vraiment du sens. Mais pourquoi les sentiments seraient-ils si importants pour que les robots accèdent à un stade supérieur de conscience et de sentience ? Vous avez probablement….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Réponse : non.

Question suivante ?

PS : Pour information, la mort est une notion biologique.
PS2 : La notion d’émotion est propre à l’animal.


#3

Si le robot est capable de comprendre les sentiments des autres, alors, selon eux, il n’y a aucun risque que l’on en arrive à une situation désastreuse façon Terminator.

Si on compare au modèle humain, nos sentiments n’ont pas empêché l’avènement de génocides et autres massacres en masse. Un “Terminator” ne serait que l’une des conclusions possible au problème que peut être l’humain.
D’ailleurs, pour poursuivre dans les références à Asimov, il n’a pas toujours mis en nouvelles que de gentils robots qui voulaient le bien de l’homme.
D’ailleurs nombre de ses nouvelles ne sont que des scenarii pour mettre en échec ses 3 règles, des moyens de leur contrevenir ou de les circonscrire ;
Il me revient l’une d’elle où les robots parvenaient à la conclusions que, finalement, c’étaient eux les vrais humains, ceux qui correspondaient à la définition d’être humain qu’on leur avait codé, et que du coup, ben c’est leur préservation à eux qui primait, et que nous, “sous-humains” (car ne respectant pas nous-mêmes nos propres paradigmes de l’humanité), ne devions être relégué qu’au second plan.


#4

Pour quoi faire? C’est justement parce qu’elles n’ont pas de sentiments que les machines sont si efficaces.

L’auto-préservation est déjà programmée : un four qui surchauffe va se mettre en sécurité.

Aux dernières nouvelles, l’homéostat d’Ashby n’a toujours pas de conscience.

C’est vraiment l’idée la plus ridicule du siècle de vouloir conférer une conscience à des machines. A part la philosophie, à quoi ça sert?


#5

Vivement le racisme anti-robot !


#6

Ca sert à rien, même philosophiquement (on parle quand même de machines, même avec toute l’IA possible et imaginable, ça restera des machines, avec zero composants biologiques, et zero vie dedans)

C’est de la SF fantasmée.

Il faut que les scientifiques laissent ce domaine aux écrivains et scénaristes.


#7

et « libérer » les robots du contrôle des humains

2 fadas


#8

"Ca sert à rien, même philosophiquement "
Et hop, Jean-Michel Philosophie est la pour nous expliquer ce que c’est la vraie vie réelle.


#9

Eluder le mystère de la conscience, c’est quand-même pas rien.

Au-delà de ça, je vois pas. Je vois même le risque considérable que cette conscience se fixe des objectifs qui ne sont pas ceux de son concepteur.

Une machine n’a pas à survivre à son usage déterminé. Voudrait-on d’un robot qui supplie de ne pas le mettre à la casse ou retourne sa force contre son exploitant ? N’oublions pas qu’on les met en cage et que malgré ça, il y a encore quelques morts pas an.

Par contre, ça peut être intéressant d’avoir une « vraie » intelligence dans les jeux vidéos. J’attends ça avec impatience.


#10

pas du tout.

en quoi un système basé sur le silicium serait différent d’un système basé sur le carbone et l’eau ?

tu fais juste le postulat sacré du Christianisme… un peu leger en 2019.

pas du tout, la notion d’émotion n’existe que par l’EXPRESSION de l’émotion… n’importe quel robot est capable de gemir ou de rire avec un simple haut-parleur.


#11

la question est de savoir si les machines doivent avoir peur de mourir ?

quand on démarre sa voiture et qu’elle affiche VIDANGE DANS 500 Km, c’est quoi d’autre que la peur de mourir ?


#12

oui et avant de parler de machine ayant une conscience, il faudrait déja prouver que l’humain en a une… et c’est pas fait du tout.


#13

Et hop Jean-Michel Sortdenullepart avec zero argument.


#14

Sauf que j’ai pas donner mon avis philosophique sur un site a la con en me prenant pour une figure d’autorité, moi, allez go back PMU ma gueule.


#15

Un systeme à base de sillicium est aussi vivant que mon agrafeuse. Tu auras beau faire de ce systeme la plus complexe des architectures animée par des electrons, ça ne sera pas plus vivant que mon tube de colle.
Quant à me parler de christianisme…c’est un joli hors sujet. La religion n’a rien a faire dans le débat, merci de la laisser dehors.
Pour l’émotion, pas d’accord non plus. Le simple fait de se sentir heureux, ou triste, sans le manifester, casse ton postulat qui stipule qu’elle n’existe que par son expression : une personne qui ne manifeste pas sa tristesse n’a pas d’émotion selon toi ?


#16

“Eluder le mystère de la conscience, c’est quand-même pas rien.”

Bien sur, je suis complétement d’accord. Mais je trouve que c’est hors sujet à partir du moment où on parle de machines.


#17

OKAY

Pourquoi tu traines encore dans les commentaires alors ?

Et ton “wesh ma gueule” de bouseux, tu peux te le garder, ici on essaie de se respecter un minimum sans s’insulter, mème quand on est pas d’accord. Je suis pas ton pote de collège.
Donc grandi, et quand tu sera en âge d’avoir un dialogue et faire des phrases tu reviendra commenter sur ce site à la con, comme tu dis.


#18

et c’est tout ? tu postules ça et je dois dire ok ? sérieux ?

c’est totalement le débat, quand on affirme un truc sans la moindre preuve… c’est la définition de la religion.

c’est juste une manifestation interne… quel est le problème ?

c’est comme chanter et avoir une chanson dans la tête… aucun différence sauf que le haut-parleur bouche est connecté ou pas.

là, c’est pareil, l’expression tristesse est interne.


#19

Ok badboy.


#20

Est-ce que Life de Conway est vivant ?

Est-ce que Framsticks est vivant ?

Ils en partagent les caractéristiques : reproduction, évolution, apprentissage.

Tout va dépendre de ta définition du vivant.

La conscience, c’est une autre paire de manches.