Commentaires : Les nouveaux formats des disques Blu-ray seront incompatibles avec les

disquedur
sony
bluray
Tags: #<Tag:0x00007f3d28222740> #<Tag:0x00007f3d28222600> #<Tag:0x00007f3d282224c0>

#42

[quote name=‘Croux’ date=‘08/04/2010 - 10:42’ timestamp=‘1270719764’ post=‘1200418’]

La meilleure preuve en étant que la technologie Blu-Ray peine à démarrer. Sortir un nouveau format incompatible avec le précèdent me parait très optimiste.

Pour le moment la majorité des consommateurs n’y trouve pas d’intérêt et le DVD enregistrable semble suffisant. D’ici quelques temps, lorsque des disques de plus grande capacité sortiront et que les prix auront baissé, les choses changeront sans doute. C’est un problème de marché.[/quote]

Qu’est-ce qui te permet de dire cela ? Et qu’entend-tu par quelques temps ?

Certe, le Blu-ray semble avoir pris son envol, en France. Mais le lecteur doit savoir qu’il est question, ici, bien évidemment, de films Blu-ray et pas des supports vierges. Car le prix des graveurs Blu-ray, même si il a baissé, reste extravagant et non justifié. Ils s’achètent au alentour de 150 €, parfois plus. Rien ne peut expliqué ce prix, si ce n’est que les constructeurs veulent s’en mettre plein les fesses, bien sûr. C’est le 3 mars 2003 que Sony annonce le premier enregistreur de Blu-ray. Mais, à cause de nombreux retards, ce premier enregistreur ne sortira finalement que fin juin 2006. Cela veut dire que les enregistreurs Blu-ray existent depuis plus de 3 ans… Donc, oui, les prix ont baissé, mais c’est tout de même du foutage de gueule. Il est clair que les graveurs Blu-ray devraient être en dessous des 100 €, après ce laps de temps.

Donc, ce qui se démocratise, c’est les films HD sur support Blu-ray, mais certainement pas le Blu-ray vierge. Et l’arrivé de ses deux nouveaux formats ne vont pas arrangés les choses. Voir la cause de la lenteur de la démocratisation des Blu-ray vierge dans un problème de marché est avoir une analyse erronnée. Crois-tu réellement que la démocration de ce support se fait à dos d’escargot pour la simple raison que les gens n’ont pas assez de capacité sur un Blu-ray vierge aujourd’hui ? Un Blu-ray, c’est quand même 50 Go ! Pas assez ? Je tousse !

Le prix des graveurs Blu-ray est la première explication sur la lenteur de la démocratisation de ce support vierge. Puis, disons-le franchement, le fait que la plupart des gens ne soit pas intéressés à graver des données sur des disques de 50 Go, 100 Go ou encore 128 Go est la deuxième explication. Pour stocker autant de données, beaucoup préfèrent un disque dur ou un disque SSD externe, plus sûrs. Je te laisse lire les commentaires sur les forums. Il y a de quoi être frileux de mettre sur une galette 50 Go de données, ou, demain, 100 Go ou 128 Go, surtout quand l’utilisateur saît que le Blu-ray est un support de stockage plus fragile que le DVD. Pour graver autant de données, la gravure doit se faire dans un extrême finesse. Une rayure n’était peut-être pas un problème sur un DVD, mais cela peut l’être sur un Blu-ray.

Mère Evolution est parfois contrainte de rebrousser chemin ou de proposer d’autre solution. Mère Evolution ne gagne pas toujours à tous les coups. Mère Evolution n’écoute pas toujours les caprices desz constructeurs. Autrement dit, sur le support du Blu-ray, Sony et les autres constructeurs ont connu un échec cuisant. En France, je parle. Car, à les écouter, le Blu-ray vierge, mais comme les films Blu-ray, devraient être massivement implantés dans les foyers. Nous n’en sommes pas encore là. Le DVD vierge, quelque soit le type de format, et les films DVD, sont toujours prèsent. Et personne ne peut affirmer que le DVD vit ses derniers jours. Une cohabitation qui n’est pas vraiment du goût de tous.


#43

[quote name='Informatique Man' date='08/04/2010 - 13:51' timestamp='1270727471' post='1200471']
[quote name='Croux' date='08/04/2010 - 10:42' timestamp='1270719764' post='1200418']Pour le moment la majorité des consommateurs n'y trouve pas d'intérêt et le DVD enregistrable semble suffisant. D'ici quelques temps, lorsque des disques de plus grande capacité sortiront et que les prix auront baissé, les choses changeront sans doute. C'est un problème de marché.[/quote]
Qu'est-ce qui te permet de dire cela ? Et qu'entend-tu par quelques temps ?
[/quote]
Le fait qu'il y a quelques années les graveurs de CD et les CD à graver coûtaient cher, il a fallu un peu de temps pour que les prix baissent et que les graveurs se démocratisent.

Quant à lier l'augmentation de la capacité et la baisse des prix, c'est qu'il s'agit là d'une constatation empirique de l'informatique des 20 dernières années : les capacités de stockage n'ont fait qu'augmenter tandis que parallèlement les prix des supports ont baissé. En fait en disant cela je ne considère pas seulement la technologie BluRay mais aussi celle du HVD dont on nous vantais les capacités de stockage il y a de cela 13 ans et qui commence à sortir aussi (essentiellement destinée à l'archivage).

Mais tant que les prix resteront trop élevés les choses évolueront lentement c'est certain. Cependant le BluRay a quand même un atout pour se développer, c'est la vidéo de salon. La vente des lecteurs fera certainement baisser les prix de développement et de fabrication... Même si ce n'est pas la meilleure technologie (le HD-DVD était un peu moins sensible aux manipulations, heureusement qu'il reste les codes correcteurs d'erreurs...), si le prix devient abordable il suffira a rallier les plus réticents.


#44

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.