Commentaires : Les essuie-glaces de la Tesla Model 3 sont-ils « illégaux » ?

Voiture
Tesla
voiture-électrique
tesla-model-3
Tags: #<Tag:0x00007f3d2e2c8b30> #<Tag:0x00007f3d2e2c8928> #<Tag:0x00007f3d2e2c8720> #<Tag:0x00007f3d2e2c8590>

#21

Ha oui, c’est vrai, la fameuse théorie du complot.
Vous arrivez à vivre normalement avec tous ces complotistes contre Tesla? Les lobbies du pétrole,et maintenant les constructeurs Allemands … :pensive:


#22

non justement, un algo neuronal ne peut pas être décrit avec un organigramme.

c’est ce qui fait la différence avec un algo “normal”.


#23

Nous cédons petit à petit nos sens à la technologie.
Le darwiniste en moi juge cela néfaste pour l’évolution de notre espèce.

Nous lui cédons également notre libre arbitre, ces essuie-glaces “intelligents” n’en sont qu’un triste exemple de plus. Quel conducteur a besoin d’une assistance pour savoir s’il faut enclencher ses essuie-glaces et à quelle vitesse ? Tout cela ne sert qu’à nourrir une gadgetophilie puérile et gloutonne.

La technologie devrait combler nos lacunes, pas s’approprier nos facultés. Je ne vois ici que des dangers, à court terme et à long terme.


#24

J’espère que le “réseau neuronal” est capable d’enclencher les essuie-glaces quand une merde de pigeon apparaît au milieu


#25

Qu est ce qu on peut lire comme betises des gens qui ne connaissent meme pas le vehicule…
Cet allemand n a simplement pas lu la doc , sur la model3 lorsque le mode auto l est pas suffisant un simple appuis sur le comodo gauche active pendant plusieurs secondes les essuis glace et a ce moment la sur l ecran a 5 cm du volant s affiche un menu ou l on peut changer la vitesse, ou selectionner le mode auto, cela prend 0.5secondes… ce monsieur est allé dans le menu en roulant et ca oui c est debile…


#26

La tesla model 3 a été homologuée. Cet article arbore donc un titre putaclic car il.n’a jamais été qu’est de rendre la M3 illégale. Cette voiture est d’ailleurs livrée d’origine avec des comodos pour activer ou désactiver les essuie-glaces et le contrôle de la vitesse se fait grâce aux commandes vocales. Dans cette affaire, le juge n’a condamné que le conducteur qui a pris un risque car il ne connaissait visiblement pas son véhicule ; à aucun moment la voiture n’est en cause dans ce tribunal… sauf apparemment pour ce “journaliste” et les commentateurs (nombreux) qui sont incapables de faire le moindre travail de vérification.