Commentaires : L'Epic Games Store va continuer à offrir des jeux en 2020

Jeux Vidéo
epic-games-store
Tags: #<Tag:0x00007f920cdef418> #<Tag:0x00007f920cdef210>

#1

Inauguré en décembre 2018, l’Epic Games Store a vécu une première année pleine. Pour l’entreprise américaine qui se cache également derrière Fortnite, il est temps de faire un premier bilan, présenté le 14 janvier. Il commence par une bonne nouvelle : Epic Games continuera d’offrir un jeu chaque semaine à ses utilisateurs. En 2019, 73 titres différents ont été donnés par l’intermédiaire de l’Epic Games Store, et ce fut un succès puisque le volume total de jeux réclamés dépasse les 200….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

Par exemple, Red Dead Redemption 2 a été lancé un mois après sur Steam.

Et il n’était pas en exclusivité sur l’EGS, il n’y a eu aucun contrat entre Rockstar et Epic. Rockstar se sont servi de l’EGS comme d’un épouvantail pour rabattre les joueurs vers leur launcher, et ça a fonctionné. Même stratégie qu’Ubisoft, qui eux ont bien eu un contrat d’exclusivité par contre.

Ensuite, les jeux les plus populaires de la plateforme… Sur les 9 que l’on voit, 5 étaient offerts avec des cartes graphiques AMD et nVidia et des CPU AMD:
World War Z, The Outer Worlds, Borderlands 3, Metro Exodus et Control. The Division 2 était aussi offert, mais c’était des clés uPlay, pas EGS.
Et Dauntless est un free-to-play :slight_smile: Des journalistes auraient vu ça, et auraient compris l’entourloupe.

Vous revenez sur les 12% de commission pris par Epic, sauf que ça n’en fait pas un argument favorable en réalité, sinon les éditeurs se rueraient en masse vers l’EGS: ça n’est pas le cas. Plus drôle encore, EA a décidé de retourner vers Steam, mais n’a, pour le moment, pas songé à se tourner vers l’EGS. Bethesda également. La plupart des éditeurs qui ont voulu s’émanciper de Steam y reviennent.

Pour le coup, cette première année est surtout la preuve qu’ils galèrent à séduire. Ils offrent des jeux à tout va, mais ne sont pas si rentables que ça (c’est même l’inverse, tout comptes faits, on en vient à 6.30$ par compte en terme de rentabilité, c’est ridicule).

Fortnite est en perte de vitesse, les revenus qu’il génère diminuent, leur politique agressive et anti-concurrentielle ne pourra pas continuer indéfiniment, tout comme les 12% qu’ils prennent (qui ne leur est pas rentable). Bref, l’infographie qu’ils donnent est tournée de manière positive, mais les résultats sont loin de l’être en réalité.


#3

Et ben…
J’utilise Epic depuis la sortie de metro Exodus (donc par contrainte vu l’exclu), j’ai y acheté Control aussi (par contraite vu que c’est une exclu). Je voulais me refaire l’excellent Detroit sur PC, mais quand j’ai vu que c’était encore une fois une exclu Epic à sa sortie… non.
Pour le coup je n’ai jamais joué à aucun de leur jeux offert.

Je n’aime toujours pas cette plateforme, trop de mises à jour (celles de steam sont plus discretes), des bugs, un UX épouvantable. C’est vide, trop sobre… pas classe :-/, elle est intrusive. Pour finir j’ai une connection epouvantable en ce moment du à l’endroit où je vis, (même pas 1mega en dl :slight_smile: ), là où Steam, Game for windows et Uplay arrivent à gêrer des téléchargements très longs avec coupures de plusieurs heures, Epic à beaucoup plus de mal et recommence les dl à 0% (oui, télécharger Control a été une plaie d’1 semaine, avec le stress permanent de revoir le dl booter à 0%).

Je suis quand même heureux que Epic existe, car ça fait bouger et réagir steam. Donc vive la concurrence :wink: