Commentaires : Le piratage de mangas peut désormais conduire en prison au Japon

mangas
Piratage
Japon
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a077588> #<Tag:0x00007f3d2a076e58> #<Tag:0x00007f3d2a076cc8> #<Tag:0x00007f3d2a076a48>

#1

Comme dans le reste du monde, le Japon a au fil des années fait évoluer sa législation pour s’adapter aux nouvelles pratiques des internautes, quand elles enfreignent le droit d’auteur. En 2012, le pays a décidé de punir plus sévèrement le piratage sur Internet en s’attaquant spécifiquement aux échanges de films et de musique. Huit ans plus tard, c’est au tour des mangas de faire l’objet de l’attention du législateur. Au parlement nippon, signale le site Japan Times, les députés….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article