Commentaires : Le masque sera obligatoire « la semaine prochaine » dans tous les lieux publics clos

Santé
coronavirus-covid-19
Tags: #<Tag:0x00007f3d28f19d40> #<Tag:0x00007f3d28f19bd8>

#1

Le calendrier s’accélère. Face à une recrudescence de la propagation du coronavirus en France, l’État entend reprendre la main, et vite. Alors qu’il avait été envisagé de rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux clos et accueillant du public à partir du 1er août 2020, c’est finalement dès « la semaine prochaine » que cette consigne entrera en vigueur. Ce revirement a été annoncé ce jeudi 16 juillet par Jean Castex, le nouveau Premier ministre, lors de son discours….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Décidément, il comprend vite, mais il faut lui expliquer longtemps. La France en mars a confiné avec 15 jours de retard (tous les scientifiques le disent) et là, on est le 14/07 et il annonce le port du masque pour … le 1er aout. encore 15 jours de retard.


#3

Je croyais qu’il avait dit ne jamais porter de masque et ne jamais recommander d’en porter !


#4

et que les virus ne seront jamais arretés avec des masques ne dérange personne ?
on a accès aux savoirs ! les masques stoppent les bactéries et certainement pas des virus qui sont bien trop petits et de plus se mouvent avec aisance dans les courants d’air ( entre peau et masque)…
cela devient une aberration et ne présage rien de bon pour l’avenir !!!
l’information est accessible.


#5

Oui, l’information est accessible.





http://files.fast.ai/papers/masks_lit_review.pdf
https://www.nature.com/articles/s41591-020-0843-2#Sec3



#6

Jusqu’à présent on considère que les virus se propagent via les micro-gouttelettes qu’on expulse en toussant, en parlant ou en respirant. Un masque est tout à fait capable d’arrêter ces micro-gouttelettes.

Évidemment, s’il s’avère que l’air permet de transmettre le virus, alors ça pourrait signifier que les masques sont inutiles (car ils n’arrêtent pas l’air, ils ne sont pas hermétiques). Mais j’ai l’impression que la thèse “l’air transporte le virus” est quelque chose d’assez peu étayé pour l’instant (ne serait-ce parce que les masques ont prouvé leur efficacité).


#7

Je trouve consternant qu’à chaque fois que ce gouvernement trouve intelligent de limiter les libertés, il y a si peu de réaction. Les gens dorment ou quoi ?

Que le masque soit utile ou non n’est pas la question principale. La Science ne peut se substituer à la Liberté de Conscience.

Mais sous prétexte de Covid, avant c’était le terrorisme, il semble que le gouvernement puisse faire passer n’importe quoi sans que beaucoup de monde y trouve à redire. Comme d’habitude, de la répression, des amendes qui cachent en réalité une incompétence et corruption. Et surtout un modèle de société qui n’a de démocratique que le nom.

Macron a raison : autant en profiter, il suffit de semer la peur et la confusion et on peut décréter n’importe quoi. Tout en se donnant un air sérieux parce quelques études suggèrent que le masque pourrait être utile dans certaines situations !!!


#8

La Science ne peut se substituer à la Liberté de Conscience.

Personne ne vous empêche d’être convaincu que porter un masque est une restriction de liberté et que ça ne sert à rien. Il est juste demandé de le porter là où c’est défini comme tout un tas d’autres règles qui sont généralement respectées tous les jours.

il semble que le gouvernement puisse faire passer n’importe quoi sans que beaucoup de monde y trouve à redire.

Entre porter un masque et faire du deep packet inspection sur vos données, il y a tout un monde.

Tout en se donnant un air sérieux parce quelques études suggèrent que le masque pourrait être utile dans certaines situations !!!

Excusez ma question naïve:
Pourquoi les dentistes, chirurgiens, travailleurs, etc. portent des masques ?


#9

la liberté de conscience c’est quand t’es Robinson Crusoé, pas quand t’es Michu qui tousse à la gueule des gens à Carrefour.

tu te la mets dans le fion ta liberté de conscience, merci.


#10

Gneugneugneu je veux être libre de mettre les gens en danger.

Si tu penses sincèrement que ta liberté d’avoir la flemme de porter un masque prévaut sur la santé voire la vie d’autres personnes, je suis désolé de t’annoncer que tu es probablement un sociopathe et que tu devrais en parler à un professionnel.


#11

Rien t’empêches de ne pas porter de masque (mais dans ce cas, tu n’utilises pas les lieux publics avec des règles de vie en société, communes et pas centrées sur toi. Tu restes chez toi, dans ta maison privée)


#12

#13

Casque à moto,
Ceintures de sécurité,
Chaussure de sécurité,
Harnais de travail en hauteur,

Voici quelques exemples de trucs qui restreignent notre “Liberté de conscience” mais que tous le monde applique ( ou presque ) pour des règles évidentes de sécurité individuelles qui sont rentrées dans les meurs mais on n’a pas d’accident tous les jours a moto ou en voiture, on ne chute pas d’un toit tous les jours et on ne se laisse pas tomber une massette sur le pied non plus tous les jours, ce n’est qu’un risque envers lequel on se protège.

Ce risque que représente le Covid est réel (à ce jour 600.000 mort et de nombreuses séquelles ) et si un simple port du masque dans un lieu public permet de réduire ce risque, ce n’est que du bon sens.

Maintenant si vous n’arrivez pas à comprendre ça… je peux plus rien pour vous.


#14

Il semble que le ‘Coronavirus’ reprend faille coûte que coûte ’ sans doute se confiner à nouveau pour ainsi dire avec le port du masque qui ne semble pas désuet !


#15

Faut pas exagérer non plus (y’en a pas besoin) le port du masque est déjà appliqué dans pas mal de situations.
Il me semble normal de s’adapter aux évolutions de l’épidémie avec des restrictions plus ou moins fortes suivant l’évolution.


#16

Quand bien même l’air transporterait le virus, si c’est moins que par les micro gouttelettes, le masque resterait quand même une bonne protection.


#17

+1
Pire, tout ce que tu cites vise à protéger la personne à qui le port est imposé, donc une personne ne respectant pas l’obligation se met en danger elle même.
Pour le masque, ça vise aussi (et surtout) à protéger les autres.


#18

Tu n’aurais pas des origines américaine par hazard?


#19

Un frère d’un amis est médecin hospitalier à paris. Il a fait un test covid avant d’aller voir de la famille en province. Il est immunisé pour le moment au covid malgré les masques et les protections utilisées à l’hôpital qui ont été insuffisantes pour le protégé de la contamination comme pas mal de soignants.

Discuter des masques, c’est faire une thèse de médecine d’une centaine de page surtout avec les question des taux de filtration réelle des KN95 qui serait parfois de 74% au lieu de 94%.

Une protection est utile si tu es en présence d’un risque. Le problème ici avec l’utilisation des masques sans connaitre réellement la diffusion de l’épidémie sur les secteurs, c’est que l’on crée un phénomène de fatigue par rapport au risque. Un peu comme avec la fable du garçon qui criait au loup, cette fatigue va produire au final, une moins bonne compliance lorsque le risque serait cette fois réel.
Enfin, on crame des équipements de protection alors qu’ils pourront nous manquer plus tard.

A un moment, il faut accepter que le monde demande des réponses grises et que des visions binaires sont au contraire non productives et même problématiques.


#20

Le masque n’est pas pour se protéger, mais pour protéger les autres.

On répète.
Le masque n’est pas pour se protéger, mais pour protéger les autres.

Encore une fois, pour ceux qui ont du mal.
Le masque n’est pas pour se protéger, mais pour protéger les autres.