Commentaires : Le Japon commence les tests de son train commercial le plus rapide du monde avec passagers

transport
train
Japon
Tags: #<Tag:0x00007f920bfda170> #<Tag:0x00007f920bfda008> #<Tag:0x00007f920bfd9e78>

#1

Le Japon se prépare à passer à la vitesse supérieur avec l’Alfa-X, le nouveau véhicule qui rejoindra le système de train à grande vitesse Shinkansen en 2030. Comme le rapporte le Telegraph, la machine créée par Kawasaki Heavy Industries et Hitachi a été révélée début mai lors de ses premières phases de test. Avec ses 400 km/h en vitesse de pointe, l’Alfa-X reste loin du record détenu par le SCMaglev et ses 603 km/h. Le futur train devrait tout de….

Par Léopold Maçon
Revenir à l’article


#2

Vous vous êtes renseigné OU ?
Le record du monde est de 574 Km/h depuis 2007

GOOGLE : “Records du monde de vitesse sur rail”
Résultat 1
QWANT pareil : https://www.qwant.com/?q=Records%20du%20monde%20de%20vitesse%20sur%20rail&t=web

Fake News ou incompétence ?


#3

Bonjour. Le record de 2007 dont vous parlez est un record établi dans des conditions de circulation particulières, lors d’un essai sans passager et hors exploitation commerciale. Si je ne m’abuse, les TGV ne dépassent pas 320 km/h en situation normale

Ici, il s’agit de parler du record de vitesse qui sera atteint dans le cadre d’une exploitation commerciale du train. Sa vitesse sera de 360 km/h dans ce cadre.


#4

La vitesse en usage commerciale dépend de choix … commerciaux et n’est nullement un “record de vitesse” en soit. (par exemple un tracé ou une alimentation électrique moins chère à déployer - entretenir, mais qui permettent pas d’atteindre la vitesse max, un nombre d’arret, le confort des passagers / accélérations / déclarations / bruit, …)

Quand un TGV ne va pas à 300 km/h sur une voie non adaptée, c’est pas la vitesse max du TGV qui est réduite. C’est le TGV qui adapta sa vitesse au max possible / autorisé selon les conditions.

Le fait que le TGV soit “compatible” avec les rails non spécifiques, via une vitesse réduite, étant justement un de ces arguments commerciale, comparé à devoir refaire l’ensemble du réseau pour qu’il puisse y circuler à grande vitesse.