Commentaires : Le gouvernement réfléchirait enfin à lister l'endométriose comme affection de longue durée

médecine
Médicaments
Santé
Tags: #<Tag:0x00007f3d362e4260> #<Tag:0x00007f3d362e4120> #<Tag:0x00007f3d362e3f40>

#1

Le ministère de la Santé semble envisager la reconnaissance de l’endométriose comme affection de longue durée (ALD). C’est ce qui apparaît en substance dans une dépêche de l’agence de presse spécialisée dans la santé APMHealthEurope, publiée ce mercredi 30 juillet 2020. Olivier Véran aurait demandé à son ministère d’évaluer cette possibilité. Si cela se confirmait, ce serait une évolution importante — et cruciale — dans la prise en charge de cette maladie qui touche plus d’une femme sur dix tout….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Même sans être dans les affection “liste” (les ALD30), une maladie chronique peut parfaitement être entièrement remboursée aussi (ALD 31 / les affection dite “hors liste” justement)

C’est le cas des ulcères chroniques par exemple (pour citer l’exemple du site de la sécu)

Et suivant les cas, c’est parfois une bonne comme parfois une mauvaise nouvelle que ça soit reconnu parmi les ALD30, car ça fixe des critères médicales stricte pour y être (alors que les ALD31, c’est assez large)

Les ALD n’ont rien à voir avec le caractère incapacitant, mais uniquement le caractère médical
Pour l’incapacité / limitation des taches du quotidien, c’est via la MDPH (et cela peu importe que ça soit d’origine médicale ou pas la raison. Quand c’est médical, c’est plus “simple” à faire reconnaitre, nul besoin de la sécu, mais des avis des médecins)