Commentaires : Le gouvernement est interpellé sur les publicités ciblées anti-IVG sur Facebook

Facebook
Publicité
Santé
réseaux-sociaux
ivg
Tags: #<Tag:0x00007f921133af90> #<Tag:0x00007f921133add8> #<Tag:0x00007f921133ac48> #<Tag:0x00007f921133aa90> #<Tag:0x00007f921133a928>

#1

Facebook doit-il intervenir contre les publicités ciblées qui s’opposent à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ? En tout cas, le gouvernement devrait se saisir sans tarder de ce sujet. C’est ce que réclame une députée de la majorité présidentielle, Marie-Pierre Rixain, qui a écrit au secrétaire d’État en charge du numérique, Cédric O. La question n’a pas encore reçu de réponse. Ce qui pose essentiellement problème à la parlementaire est moins la conception de l’IVG que le fait de relayer des….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Le gouvernement est interpellé sur les publicités ciblées anti-IVG sur Facebook

Je dirais “interpellé par”, votre formulation laisse plutôt entendre que c’est le gouvernement qui s’est fait interpeller, par le justice, par ex.


#3

Sur le principe, si le message est légal, y’a aucune raison de l’interdire (même si on le trouve à coté de la plaque / partage pas les idées), et je dirais même qu’au contraire, interdire les propos légaux mais qui vont pas dans mon sens, ça pue un peu…

Surtout qu’on peut difficilement qualifier “d’entrave” des propos qui vont contre, sans acte derrière.

Sinon, le plus simple, c’est d’interdire tout contenu non sollicité, passer la pub à l’opt in obligatoire ^^


#4

Le problème est mal posé à la base. Ce ne sont pas des publicités qui s’opposent à l’IVG qui sont diffusées. Ce sont des publicités qui font la promotion de site web qui s’opposent à l’IVG (de manière malhonnête). Et c’est complètement différent.

Y a une grosse différence entre concevoir et diffuser une publicité qui dit “NON À L’IVG !” et diffuser une publicité qui dit “Viendez sur notre site web qui parle (malhonnêtement) de l’IVG.”

Par exemple, la loi française interdit toute publicité pour la médecine et les médecins. En revanche, rien ne vous interdit d’ouvrir un forum et de dire que le Dr Machin-Truc est un excellent médecin généraliste qui officie au 137 boulevard de Sébastopol 75002 Paris. Et à l’inverse, personne ne vous empêche (à part la diffamation et l’injure publique, évidemment) d’ouvrir un forum pour dire que c’est un très mauvais médecin.

Comme rappelé dans l’article, non, ces publicités ne constituent pas un délit d’entrave à l’IVG. C’est de “l’info” orientée, ça c’est clair, mais les articles vers lesquels elles renvoient ne sont pas en eux-mêmes des pressions, des menaces ou des tentatives d’intimidation. Ils tombent sous le coup de la liberté d’expression et de la libre communication des pensées et des opinions (ce qui inclut celles avec lesquelles on n’est pas d’accord).

Conclusion : Facebook n’est de toute façon pas dans l’illégalité et y a pas grand chose à faire si ce n’est accompagner ces pubs d’un encart redirigeant vers les sites des professionnels de santé sur la question, débunker un maximum et faire de l’éducation.