Commentaires : La Suède veut punir le piratage aussi durement que l'homicide involontaire : et en France ?

suède
Justice
France
P2P
Piratage
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f920b3db068> #<Tag:0x00007f920b3dae88> #<Tag:0x00007f920b3dad48> #<Tag:0x00007f920b3dac08> #<Tag:0x00007f920b3daa50> #<Tag:0x00007f920b3da848>

#1

En Suède, le partage de films et de musique en dehors des clous de l’offre légale — en clair, le fait de pirater des œuvres culturelles sur le net — risque de devenir très risqué pour l’internaute adepte du streaming, du téléchargement direct ou des échanges en P2P (avec le protocole BitTorrent, par exemple). En effet, un texte de loi propose de durcir significativement les sanctions judiciaires à l’encontre de ceux ou celles qui font fi du droit d’auteur sur…. Publié sur https://www.numerama.com/politique/331512-la-suede-veut-punir-le-piratage-aussi-durement-que-lhomicide-involontaire-et-en-france.html par Julien Lausson


#2

Donc si mon fils fait du p2p il vaut mieux que je l’abandonne aux loups dans la forêt.


#3

lapide-le pour expier sa faute ! Et discrètement, pour ne pas que le déshonneur rejaillisse sur ta famille jusqu’à la douzième génération.


#4

violation du monopole du droit d’auteur

Je contribue sur Wikipédia sous licence CC-BY-SA-3 ou CC0, je viole donc de facto ce monopole ? Et c’est quoi cette histoire de monopole ?


#5

“Ils assassinent la culture !” a donc fini par faire effet…


#6

Dans l’Hexagone, il faut savoir que le fait de partager de la musique ou des films sur Internet, sans l’autorisation des ayants droit, est puni d’une peine maximale de 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende, comme toute autre contrefaçon.

Notons, que pour qu’il y ait contrefaçon, il faut que le bien ait été reproduit de manière illicite.
Le problème pour la justice est donc d’arriver à prouver que la copie présentée est bien le résultat d’une copie illicite et non une copie de sauvegarde privée dont on aurait perdu l’original.

Après au lieu d’assouplir le droit d’auteur, vu la vitesse de propagation des oeuvres, les législateurs font exactement l’inverse. Faut croire que le lobby des mecs qui gagnent du pognons sur des oeuvres qu’ils n’ont pas réalisé est vraiment puissant.
Ensuite, on a bien compris que la Suède n’était plus un modèle à suivre. On sait désormais que L’État suédois est au-dessus de ses propres lois et qu’il est capable d’agir en dehors de toute action judiciaire, comme prendre les enfants d’une famille sans justification.


#7

Le problème pour la justice est donc d’arriver à prouver que la copie présentée est bien le résultat d’une copie illicite et non une copie de sauvegarde privée dont on aurait perdu l’original.

Il me semble bien que si on est pas en possession de l’original ben c’est mort (sinon tlm aurait perdu ses originaux :stuck_out_tongue: ).
Sinon la remarque est juste surtout avec la taxe copie privée qui légitime cette pratique. Avec la démocratisation de ces pratiques, le cercle privé devient vite très grand si tlm a un équipement.


#8

Certains gardent toutes leurs factures.


#9

Ben, la loi ne dit pas que tu dois avoir l’original en même temps que la copie. Elle dit juste que tu n’as le droit à copie privée que si tu détiens une copie licite.
De toutes les façons, si tu as le droit de faire une sauvegarde sans avoir le droit de l’utiliser, c’est juste débile.


#10

Il me semble bien qu’à l’époque (2004/2008) cette piste avait été évoquée ^^ (puis abandonnée).