Commentaires : La Sacem souhaite faire payer une redevance de droit d'auteur aux gîtes et chambres d'hôtes

Copyright Madness
Brevets
Marques
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f921196e588> #<Tag:0x00007f921196e268> #<Tag:0x00007f921196dca0> #<Tag:0x00007f921196d958>

#1

Copyright Madness B&B. La tristement célèbre Sacem démarre fort l’année en faisant son entrée dans le Copyright Madness. Au détour d’une question posée par la députée Sandrine Le Feur adressée au ministre de la Culture, on apprend que la société de perception et de répartition de droits mène des actions auprès des responsables de gîtes et de chambres d’hôtes qui diffusent dans leurs murs de la musique par l’intermédiaire des TV, radio, lecteurs CD mis à la disposition des touristes….

Par Lionel Maurel et Thomas Fourmeux
Revenir à l’article


#2

Je sais que la SACEM est en grande difficulté d’intelligence aussi, pour les aider à financer l’achat d’un cerveau (voire plus), je leur soumets cette petite idée qui leur rapportera encore plus:
“Taxer les véhicules qui font du covoiturage”.
Voilà c’était ma petite contribution 2020 pour aider les cons.


#3

Bonjour,

Vous parlez de taxe… En connaissez vous la définition ?
Visiblement non puisque vous l’associé à la Sacem qui est une société privée…
Une taxe est destinée à l’état, la Sacem perçoit des droits d’auteur, des salaires si vous préférez mais en aucun cas une taxe.
Il faut être prudent dans les mots que l’ont emploi… Le mot taxe change beaucoup de chose et pourrait induire en erreur les gens qui ne connaissent pas grands choses sur les missions de la Sacem (ce qui est le cas de 90% des francais).
Bonne soirée.


#4

Bonjour,
Merci pour la précision, effectivement mes doigts ont fourché lors de la rédaction de ce message.
Ça n’enlève, ceci dit, rien de tout le bien que je pense de ces gens, ayant déjà eu à faire à eux dans le cadre d’activité professionnelle, ou les ayant pu constater directement leurs méthodes auprès de proches.
Et encore, je suis resté très soft.
Bonne soirée également.


#5

Missions de la SACEM :

Récolter de l’argent même sur de la musique libre de droit (affaire St Maclou). Les auteurs ne toucheront rien. Mais cet argent n’est pas perdus pour tout le monde…

Récolter de l’argent (beaucoup) sur la vente de supports vierges (RCP) et supports intégrés alors que la copie privée n’est plus guère possible.

C’est quand même scandaleux !


#6

La Sacem est une sangsue qui mériterait bien quelques actions en justice …


#7

Pour y avoir travaillé (on fait tous des erreurs de jeunesse), je confirme, cette société d’escrocs TAXE (oui oui c’est le bon mot, on peut même parler de racket à ce niveau) tout ce qu’elle peut. Si elle pouvait taxer les cloches des églises, elle ne se generait pas pour faire parvenir la facture aux prêtres !